Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE NOEUD DE RELATIONS.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> L'amitié
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 04/09/2012 18:06:32    Sujet du message: LE NOEUD DE RELATIONS. Répondre en citant

L'humain sans relations c'est le champignon sec qui pousse un parasol sec pour abriter une terre sèche et inféconde, c'est un microcosme ratatiné, cet astre surgé de la vie mais qui a rompu ses amarres avec la vie. Misérablement ballotté par le flot du jour, il va de par le monde, nouveau truand, en quête, non de biens matériels, mais de sa vérité. L'ennui est son soulier, la misère, son manteau.

"Il n'est qu'un luxe et c'est celui des relations humaines". Saint-Exupéry, dont la vie ne peut s'expliquer et se comprendre autrement que par cet engagement profond, cette responsabilité du camarade, du groupe de combat, du monde entier, dont il avait pris intensément conscience, fut le témoin de cette vérité. Ce noeud de relations, de relations humaines par lequel il définit l'être humain, ce sont "ces larmes, ces adieux, ces reproches, ces joies, tout ce qu'un homme caresse ou déchire chaque fois qu'il ébauche un geste, ces cent milles liens aux autres et le rendent lourd" (Saint-Exupéry), qui le constituent jusqu'à un certain point responsable de la conduite de ses frères, la cause d'une partie de leur bonheur, de leur trahison. Celui qui a rejeté cette responsabilité s'est formellement rejeté hors du genre humain.

L'homme dont le coeur est vierge de tout souci altruiste s'abrutit. C'est la vie, seul comme un lézard sur une roche. Plus de grandeur, même stoïque, car le stoïcien accepte la dépendance du fatum que lui-même tend à rejeter. Toute relation est nécessairement teintée d'amour et le sujet qui s'en prive, se prive par là même de l'amour et établit en lui la royauté de l'insignifiance.[...]

La perfection des relations se réalise dans l'amitié. C'est le plus haut sentiment dont se puisse honorer un homme, car c'est celui où l'autre compte seul en tant qu'être aimé, où soi-même n'est pas visé premièrement dans ce commerce s'établissant entre deux êtres qui se sont reconnu des affinités profondes.[...]

(Théophraste III).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/09/2012 18:06:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> L'amitié Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com