Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SE RÉCONCILER AVEC LA VIE.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Foi et psychologie -> Renaître
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 18/09/2012 14:47:11    Sujet du message: SE RÉCONCILER AVEC LA VIE. Répondre en citant

Nous avons tous besoin, dans une mesure plus ou moins grande, de nous réconcilier avec la vie. Trouver une nouvelle confiance dans la vie et une capacité de l'accueillir comme un don. La vie est foncièrement bonne, même si parfois, elle nous déçoit et ne répond pas toujours à nos attentes, même si le mal y est présent.[...] Elle est infiniment précieuse car elle est le lieu d'apprentissage de l'amour.

Le monde occidental moderne nourrit souvent une certaine méfiance envers la vie: on trouve toujours qu'elle est mal faite, qu'elle n'est pas assez ceci ou cela. Certains partis politiques n'ont pas hésité à prendre comme slogan:"Changer la vie!" Est-ce vraiment la vie qui doit changer ou notre manière de l'affronter?

Il faut évidemment améliorer tout ce qu'il est possible d'améliorer dans le monde, mais cela doit se faire sur un fond de confiance dans la vie et d'accueil de l'existence telle qu'elle se présente à nous, et non en cultivant, de manière plus ou moins consciente, une certain "ressentiment contre la vie", un fond d'accusation, de mécontentement, de refus.

[...] Par essence, la vie ne peut pas se programmer, car elle est de l'ordre du don. La vie est faite pour être accueillie et donnée, non pour s'en rendre maître.

Pour prendre une image, notre attitude devant la vie est souvent un peu la suivante: nous sommes comme une personne devant une assiette, remplie de mets variés, les uns qui lui plaisent et les autres qui ne sont pas à son goût, et qui va soigneusement faire un tri, écartant les uns et conservant les autres, voire se réservant avec gourmandise. Une telle attitude face à un plat peut se concevoir, mais face à l'existence, elle est désastreuse. Elle nous oblige à faire en permanence un tri entre ce que nous acceptons et ce que nous refusons. Elle nous contraint à des discernements inutiles et hasardeux, à mettre en oeuvre des stratégies compliquées et épuisantes pour fuir ce qui nous déplaît et nous approprier ce qui nous paraît désirable... Sur quels critères alors baser tout ce travail laborieux de "sélection"? Qui sait vraiment ce qui est bon ou mauvais pour lui dans l'existence? Qui sait si tel événement contrariant ne va pas en fin de compte se révéler comme une grande grâce et si, inversement, telle circonstance plaisante ne va pas devenir un piège?

La seule attitude juste devant l'existence est donc, de la prendre telle qu'elle est dans sa totalité, d'accueillir tout ce qu'elle nous offre, le doux comme l'amer, l'agréable et le difficile, le plaisir et la joie comme la peine et la souffrance. Je ne dis pas qu'il faille tomber dans une attitude de passivité ou de fatalisme; nous avons à résoudre les problèmes que nous pouvons résoudre, changer ce qu'il est en notre mesure de changer entendu, avoir la claire détermination de faire le bien et d'éviter le mal moral. Il faut être actif et entreprenant, mais sur un fond d'acceptation de la réalité et de confiance que "tout est grâce" dans les événements auxquels nous sommes confrontés.

[...] Tout cela, c'est la vie. La vie est belle et pleine de sens dans son absurdité, pour peu que l'on sache y ménager une place pour tout et la porter tout entière dans son unité. Alors, la vie, d'une manière ou d'une autre, forme un ensemble parfait. Dès qu'on refuse ou qu'on veut éliminer certains éléments, dès que l'on suit son bon plaisir ou son caprice pour admettre tel aspect de la vie et en rejeter tel autre, alors la vie devient en effet absurde. Dès lors l'ensemble est perdu, tout devient arbitraire.

(Père Jacques Philippe: Revue "Feu et lumière", juin 2008, p. 8-9).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/09/2012 14:47:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Foi et psychologie -> Renaître Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com