Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DANS LA MARCHE, JE M'OUVRE À L'INATTENDU.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Le silence
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 25/09/2012 14:52:43    Sujet du message: DANS LA MARCHE, JE M'OUVRE À L'INATTENDU. Répondre en citant

Ma première expérience du désert, je l'ai faite en 1994, lorsque je suis parti au Maroc suivre un stage de yoga. Ce fut un choc dans le sens d'une prise de conscience spirituelle, comme je n'en avais jamais eu auparavent en bourlinguant pourtant aux quatre coins de la planète. Moi qui, deux ans plus tôt, avait vendu mon fond de commerce - un restaurant McDonald's en région parisienne - je me situais dans une recherche de l'essentiel, à rebours du matérialisme ambiant. Dès lors, j'ai poursuivi ma quête en arpentant, une bonne trentaine de fois, les déserts du Maroc, de Mauritanie, d'Algérie, etc. Actuellement, j'y conduis des groupes avec Terre du Ciel, organisateurs de voyages spirituels.

Ce qui m'attire vers ces horizons? C'est, en résumé, la rencontre avec un monde à l'opposé du nôtre: un espace immense où tout peut advenir. Rompant en effet avec notre quotidien, une telle destination convoque à un cheminement psychologique et spirituel. Balayés notre confort à l'Occidentale, nos repères géographiques et notre rythme habituel, bref notre manière de vivre axée sur les activités et la parole!... Dans le désert, il n'y a plus rien à consommer, ni à prouver. Seule exigence: être soi-même. Voilà pourquoi j'invite les groupes à marcher - de 4 à 6 heures par jour - et à prendre ses repas en silence, quitte à le briser parfois pour des échanges en profondeur mais dans une économie de paroles. Cela peut être très déstabilisant, car nous sommes mis face à nous-mêmes. Il est évident que les conditions climatiques tels que les vents de sable persistants mettent souvent les nerfs en pelote. De quoi parvenir peu à peu au coeur de soi-même pour affronter... le vide. N'est-ce pas alors dans cet espace intérieur que quelque chose peut se passer sur le plan spirituel? Afin de le favoriser, j'ai coutume de proposer un temps de méditation ou de silence personnel au coucher du soleil. Ainsi, les chrétiens qui participent à mes stages peuvent se rendre disponibles à ce qu'ils nomment la Présence du Christ en eux. Pour tous les voyageurs, je souligne enfin l'importance de partir sans se fixer d'objectifs précis, car il advient ce qu'il advient et non ce que nous avions prévu. [...]

(Nicolas, 54 ans: Revue "Prier", mars 2008, p. 13).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 25/09/2012 14:52:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Le silence Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com