Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

AVEC SARA...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 01/10/2012 18:30:13    Sujet du message: AVEC SARA... Répondre en citant

Femme au destin hors du commun, Sara a été jusqu'au bout d'elle-même. Avec Abraham, elle a partagé l'amour, la douleur, le rire... et le bonheur de croire.

Dans l'Ancien Testament, au coeur de la Genèse - du chap. 11 au chap. 25 - j'ai rencontré Sara. Cette rencontre m'a bouleversée. Jusqu'à présent, je n'avais eu d'yeux que pour Abraham, son mari, le père des croyants. Et soudain, à ses côtés, Sara m'est apparue: elle avait ri (Gn 18, 12) et son rire m'a donné envie de la connaître, de lui parler et aussi de prier avec elle.

Ta destinée, Sara, est parfaitement hors du commun: "Sara était stérile, elle n'avait pas d'enfant" (Gn 11, 30). Cependant, "des rois et des peuples sortiront d'elle" (Gn 17, 16). À 90 ans, tu mets un enfant au monde mais, en même temps, toute ta vie m'incite à me reconnaître en toi: tu vis avec intensité, tu agis, tu exprimes des sentiments qui te rendent proche comme une soeur. Tout nous sépare: le temps, le pays, la culture et pourtant je prie avec toi, Sara, avec toi je suis en amitié. Chacune de nos rencontres, chacune de mes prières renouvelle au plus profond de moi le désir d'aller de l'avant.

Tu suis ton mari, Abraham, dans une aventure de foi à nulle autre pareille et déjà je me retrouve en toi quand, il y a plus de 25 ans, j'ai accepté d'épouser Jean-François devant Dieu et devant ma famille et alors a commencé une aventure spirituelle que je vis toujours où s'enchaînent les pages d'ombres et de lumières.

Sara, ton amour pour Abraham te rend aussi jalouse et cruelle envers ta servante Aagar qui lui a donné le fils que tu ne pouvais lui donner: c'était pourtant toi qui l'avais voulu! Cependant, tu ne supportes pas qu'elle se détourne de toi, tu la maltraites et elle s'enfuit avec son fils. Tu ne peux aller jusqu'au bout de ton projet, de ton sacrifice, tu es jalouse, c'est trop difficile.[...]Noyée d'incrédulité, tu ris lorsque Dieu envoie un messager pour t'annoncer la naissance d'un fils. Tu ne peux le croire:"Toute usée que je suis, pourrai-je encore? Et mon maître est si vieux?" (Gn, 18, 12).

Abraham avait déjà ri avant toi, le savais-tu? Et ce double rire fait que le bébé mis au monde sela appelé Isaac: que Dieu rie, sourie, soit bienveillant et toi-même en le nommant dit malicieusement: "Dieu m'a donné sujet de rire! Quiconque l'apprendra rira à mon sujet"(Gn, 21, 6).

Non seulement tu as ri, Sara, mais de plus tu as nié avoir ri. C'est à cause de cette dénégation que j'ai relu ton histoire. À ce moment-là, j'ai perçu quelque chose de fragile et vulnérable en toi et alors je me suis sentie très proche, comme avec une amie.[...]

Tu as toujours été, Sara, aux côtés d'Abraham et une seule chose m'interroge: pourquoi deviens-tu invisible au moment où Abraham emmène votre fils pour le sacrifice? La douleur. [...] Sara, tu as vécu 127 ans! Tu meurs au pays de Canaan à Hébron. Abraham célèbre tes funérailles et pleure. Tu reposes dans une caverne devant Mambré, là où fut annoncée la nouvelle incroyable de ta maternité.[...]

Sara, lorsqu'avec toi je me mets à prier,
je prie aussi avec tous ceux et celles qui,
sans trop regarder en arrière,
partent et changent de vie
avec crainte et espérance au fond du coeur.

Sara, lorsque je viens à toi les mains tendues,
tu me rassures,
tu me donnes le courage
de reconnaître mes limites
et de découvrir, au bout du compte,
que rire et plaisanterie habillent ma fragilité.

Sara, je t'écoute dans le silence
et inlassablement tu me redis:
que le projet de Dieu pour les femmes
et les hommes de ce monde,
même s'ils en rient,
est un projet d'amour.

(Marise Marty, Rédactrice de "Horizon femme":
Revue "Prier", déc. 1994, p. 22-23).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01/10/2012 18:30:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com