Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE CRI DES CHÔMEURS.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le chômage.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 06/10/2012 20:23:01    Sujet du message: LE CRI DES CHÔMEURS. Répondre en citant

Le chômage n'est pas une fatalité: d'autres choix de société sont possibles. Maintenant, on ne peut plus parler du chômage comme d'une donnée statistique abstraite. Désormais, derrière les chiffres, il y a des visages, des êtres humains avec leurs souffrances, leurs cris de révolte, leurs aspirations à vivre dignement. Ils ne réclament que la justice!

Quand nous entendons le cri des chômeurs, entendons-nous des frères et des soeurs qui, au-delà des questions d'argent ( et il en faut pour manger, pour s'habiller, pour envoyer les enfants à l'école, pour oser sortir et rencontrer les autres), réclament la parole? Entendons-nous cet appel au respect? Ces hommes et ces femmes veulent garder leur place parmi nous. Ils veulent exister. Si leur cri nous fait mal, ou s'il nous dérange parce qu'on ne sait à qui ils s'adressent, partageons leur souffrance. Qui n'a pas connu un jour le sentiment d'être inutile, d'être mis de côté, de n'être pas reconnu? Peut-être pourrions-nous puiser dans cette pénible expérience le courage et la force nécessaires pour ouvrir nos yeux et nos oreilles à ceux et celles qui espèrent une main tendue. Nous pourrions aussi nous interroger sur notre manière de vivre, de travailler, de consommer et d'être acteur d'une société qui nous conduit parfois à la passivité, au chacun pour soi et, finalement, au péché d'indifférence.

Il n'y a pas de solutions toutes faites pour vaincre le chômage. Mais notre foi en Jésus-Christ nous presse. Elle nous fait refuser la résignation, elle nous pousse à l'audace et à l'imagination, elle nous invite au partage. Et l'Évangile nous interroge: à tous les ouvriers, à ceux de la onzième heure comme à ceux de la première, le maître donne le même denier (Matthieu 20, 1-16). À chacun il reconnaît le droit de vivre et révèle l'identique dignité. Cette parabole est pour nous aujourd'hui. Elle nous invite à la confiance, celle que Dieu nous fait pour que chacun vive et bénéficie du progrès. Nous sommes tous concernés. Et pas seulement parce que ce mal de société pourrait, un jour, nous atteindre. Mais aussi, et surtout, parce que l'Évangile nous invite à reconnaître en toute personne, notre prochain. Et plus encore, à reconnaître dans le visage de celui qui est exclu, le visage du Christ lui-même. Saurons-nous partager, même le peu que nous avons à donner?

(Laurent Grzybowski: Revue "Prier", mars 1998, p. 12).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/10/2012 20:23:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le chômage. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com