Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DES PRÊTRES POUR QUOI FAIRE?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le prêtre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 09/10/2012 20:15:00    Sujet du message: DES PRÊTRES POUR QUOI FAIRE? Répondre en citant

Nos diocèses canadiens ont besoin d'autant de prêtres que dans les années 1960. Une église sans prêtre est évangéliquement impensable.. Un conséquence: la raréfactgion des vocations. Personne, jeune ou adulte, est intéressé à entrer dans une confrérie où l'utilité n'est pas évidente. Aujourd'hui, rares sont les jeunes qui rencontrent les prêtres, en dehors des cérémonies liturgiques. Rien d'étonnant à ce que des jeunes soulevés par le souffle apostolique ne songent à entrer dans les ordres. Le clergé est donc de moins en moins efficace et nécessaire dans des domaines qui drainent d'authentiques poussées évangéliques. Donc, les jeunes à l'heure des grandes décisions n'envisagent plus la prêtrise. Être prêtre? Pour quoi faire? S'ils ont le goût d'une aventure spirituelle profonde, ils se tourneront plutôt vers une communauté contemplative ou, même, ils épouseront un courant de spiritualité orientale. Dans un monastère, ils vivront en communauté, encadrés par un règlement facilitant les trois voeux, bénéficiant d'un environnement où souffle l'Esprit.

Un prêtre aujourd'hui, dans une paroisse, compte pour un dans une équipe; il habite un grand presbytère, éventuellement à vendre, il a souvent l'impression d'être le dernier curé d'une paroisse appelée à être jumelée. Les dimanches ordinaires, près de 10% (soyons généreux!) de ses paroissiens viennent à la messe dont il a soigné la liturgie, assaisonnée d'une aimable homélie et d'une quête discrète. En somme, c'est le crépuscule non de l'Église, mais d'une certaine Église diocésaine qui fut admirablement adaptée à une société qui n'existe plus. Notre Église, sa richesse appartient au passé. Ne demandons pas à un jeune, devant qui l'avenir s'ouvre, d'embarquer dans la galère à la dérive, en quête d'amers. Un poste de curé, voilà la seule ouverture qui s'offre au prêtre diocésain aujourd'hui. N'y aura-t-il jamais qu'un même modèle de pasteur à la tête ou au coeur de nos paroisses: un prêtre célibataire habitant un vaste presbytère vide?

(Jean Panneton: Revue "L'Église canadienne" août 2000, p. 214-215, extraits).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/10/2012 20:15:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le prêtre. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com