Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

EXTRAITS DE DIVERS AUTEURS - 2.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le prêtre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 10/10/2012 18:08:17    Sujet du message: EXTRAITS DE DIVERS AUTEURS - 2. Répondre en citant

"Aucune profession (celle du prêtre) n'a eu autant d'importance, d'influence que la sienne, pour dire la morale dans le monde intellectuel contemporain, fréquemment déchristianisé au moins dans son univers de sciences humaines et sociales, mais pas nécessairement dans sa pratique religieuse, le rôle historique du prêtre, comme premier intellectuel organique, pour parler comme Gramsci, est probablement sous-estimé. Il faut reconnaître qu'un grand nombre de professions aujourd'hui reconnues comme intellectuelles sont des fragments historiquement spécialisés de la prêtrise. Et dans la plupart des grandes sociétés qui sont apparues depuis le début de l'histoire humaine, comme Sumer, Babylone et l'Égypte, le prêtre joue un rôle central comme intellectuel, législateur et moraliste. On peut le voir, par exemple, dans la constitution de la morale du peuple juif et dans celle du christianisme"(Claude Lagadec:" La Morale de la liberté", Éd. Le Préambule, 1984, p. 135). [...]Il ne faut pas croire que la politique du célibat allait de soi à l'époque. Le Concile de Nicée l'a rejetée en 325. Au Concile d'Éphèse, en 421, les évêques chrétiens conservaient leurs épouses. Pendant de nombreux siècles, le mariage et surtout le concubinage seront fréquents. Pourtant, cette politique du célibat des prêtres s'est finalement instaurée dans l'Église. (Idem, p. 142). [...] L'édifice du pouvoir des prêtres catholiques suppose depuis dix siècles le célibat de la prêtrise. Il est probable que si les Papes cédaient un jour aux pressions, le pouvoir ecclésiastique ne soit jamais plus le même par la suite. " (Idem, p. 144).

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/10/2012 18:08:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le prêtre. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com