Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

JÉSUS CHRIST, VRAI DIEU ET VRAI HOMME.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Dieu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 29/10/2012 18:20:40    Sujet du message: JÉSUS CHRIST, VRAI DIEU ET VRAI HOMME. Répondre en citant

La récitation du Credo se fait machinalement à la messe. Pourtant, les mots que nous disons concernent notre foi en Dieu, en Jésus Christ, en l'Esprit Saint et en l'Église. Les mots concernant la personne de Jésus Christ qui apparaissent dans les formules du Credo proposées aux chrétiens sont le fruit de longues réflexions qui ont marqué l'histoire de l'Église.

Dire publiquement que Jésus est le Fils de Dieu, vrai Dieu et vrai homme, est une affirmation qui heurte encore bien des personnes. [...] Les évangiles montrent le foi des premiers témoins. Cette foi, les disciples ont mis bien du temps à bien l'intégrer. Le théologien Bernard Sesboüé a écrit:" L'incarnation du Fils de Dieu est décidément une chose difficile à admettre pour des esprits humains".

L'Église eut à affronter une première grave crise aux débuts des années 300. Arius, un prêtre de l'Église d'Alexandrie en Égypte, pense que Jésus est une créature tirée du néant et qu'avant l'incarnation, il n'existait pas. Arius enseignait que Jésus Christ était un être exceptionnel mais qu'on ne pouvait pas l'adorer puisqu'Il n'était pas Dieu. Cette crise trouva un terme au Concile de Nice en 325. Les Pères du Concile affirmèrent la divinité du Christ en disant que ce dernier est "de même nature que le Père".

Une autre discussion vit le jour aux alentours des années 430. Elle était menée par Nestorius, archevêque de Constantinople. Un homme de grande réputation. Pour cet évêque, Marie était seulement la mère de Jésus. Elle ne pouvait être dite la "Mère de Dieu". Il ne peut admettre que "le Verbe s'est fait chair", selon l'Évangile de Jean. Le Concile d'Éphèse en 431 affirma que le Verbe s'est effectivement fait chair. Cela veut dire que "le Verbe de Dieu a assumé ou s'est approprié sa génération selon la chair reçue de la Vierge Marie, comme quelque chose à titre personnel.Son humanité fait partie de son être profond. Sa nature humaine et sa nature divine sont dans la même personne. Le Concile de Chalcédoine en 451 dit qu'il reconnaît en Jésus Christ deux natures sans confusion ni changement, sans division ni séparation.

Même si quelques Conciles ont défini des articles de foi concernant le Christ, il n'en demeure pas moins que les théologiens continuent à réfléchir sur "l'insondable richesse du Christ". [...] Que de prédicateurs semblent ignorer la nature humaine de Jésus alors que d'autres courants contemporains ne misent que sur son humanité. Les Évangiles enseignent que Jésus "progressait en taille et en sagesse". Des épisodes montrent un Jésus qui est fatigué, qui est l'objet de controverses avec les Pharisiens. D'autres pages mettent en scène des guérisons ainsi que sa grande sagesse. On remarque aussi la proximité qu'il entretient avec "son Père". Une proximité que nous avons de la difficulté à comprendre et à analyser. Jésus avançait dans sa vie en découvrant progressivement que sa vie ressemblait de plus en plus à celle des prophètes de l'Ancien Testament qui ont été rejetés par le peuple.[...]

La relation unique qui reliait Jésus à son Père l'a amené sur le chemin de l'obéissance. En se donnant tout entier à la volonté du Père, Il s'est donné sans mesure aux humains. En se donnant en tout aux humains, en leur indiquant le chemin du salut, Il s'est donné entièrement à Dieu. Seul le Fils de Dieu, vrai Dieu et vrai homme, pouvait mener cette mission jusqu'au bout.

(Jérôme Martineau: Revue Notre-Dame du Cap, Québec, septembre 2006, p. 26-27).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/10/2012 18:20:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Dieu Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com