Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE TRAFIC ET LA TRAITE D'ÊTRES HUMAINS.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Droits de l'Homme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 30/10/2012 19:24:17    Sujet du message: LE TRAFIC ET LA TRAITE D'ÊTRES HUMAINS. Répondre en citant

L'achat, la vente et l'exploitation d'êtres humains: une honte pour l'humanité.

Y a-t-il une pensée plus horrible que celle d'imaginer des personnes faisant la vente d'êtres humains pour l'appât du gain, tel du bétail vendu aux enchères? C'est malheureusement la réalité cauchemardesque vécue par au moins 2,4 millions de personnes dans le monde (statistiques de 2010). Et encore ce chiffre est loin d'être exhaustif. Une partie du voile seulement est levé. Car on comprendra que les auteurs (criminels) de cette forme d'esclavage moderne ont peu d'intérêt à divulguer leurs chiffres et leurs méthodes. Et comment qualifier le geste de ceux qui entretiennent ce marché par la DEMANDE en faisant l'achat de personne humaines?

On parle ici de TRAFIC ET DE TRAITE D'ÊTRES HUMAINS. C'est-à-dire de vente, achat et exploitation d'humains, y compris des enfants, pour des fins de travail forcé, de commerce sexuel et de vol d'organes. Et croyez-le ou non, les grands événemens comme les Jeux Olympiques de Vancouver en février 2010 sont des occasions en or pour ces trafiquants d'être humains.

En effet, les êtres à la conscience muselée, qui conduisent ce genre d'activités inhumaines, savent bien que ce type d'événement mondial drainera des centaines de milliers de touristes. Et ces derniers - les touristes -, n'ont pas tous (malheureusement) un baromètre élevé de moralité. Ce qui donne comme résultat que, parmi eux, certains comptent profiter de cette occasion à l'étranger pour satisfaire leurs appétits sexuels pervertis ou pour faire des provisions pour alimenter leur lucratif marché. On appelle cela : LA DEMANDE. Le Canada fait partie des pays de destination ou de transit pour la traite des êtres humains.

Selon un rapport récent de l'Organisation internationale du Travail (OIT), les profits illicites réalisés chaque année par les travailleurs forcés se chiffrent à 32 milliards de dollars, dont 10 milliards proviennent de la vente des personnes et les 22 milliards restants correspondent au travail forcé, à l'esclavage et à la prostitution. Un profit qui représente beaucoup plus que tout ce qui avait été imaginé jusqu'ici. Ce qui nous amène à conclure que le trafic et la traite des humains est un crime très lucratif et pratiquement sans risque, soit à cause de l'absence de lois dans certains pays, de l'enchevêtrement de ces dernières dans d'autres, sans parler de la corruption d'élus de certains gouvernements qui acceptent de fermer les yeux sur ces crimes, moyennant récompense.

Le Haut Commissariat aux Réfugiés indique que le nombre de victimes de la traite ne fait qu'augmenter " du fait des désastres naturels, de la pauvreté et du coût élevé de la nourriture, autant de phénomènes qui laissent un repas décent hors de portée pour un nombre de plus en plus important de gens dans le monde".
De plus, résultant des situations de crises économiques à travers la planète, des crises politiques et des conflits armés, la migration des individus a atteint elle aussi des proportions sans précédent dans l'Histoire, créant ainsi l'occasion de trafic humain de migrants. La traite de personnes et le trafic des migrants sont par conséquent intimement liés, mais distincts l'un de l'autre.

Celui qui fait le trafic des humains, un passeur, fait franchit clandestinement à une ou des personnes une frontière internationale, moyennant rémunération. Habituellement, la frontière franchie, la ou les personnes ne revoient plus leur passeur.

Alors que la personne qui subit la traite, demeure sous le contrôle d'un trafiquant qui va exploiter son travail ou ses services, qu'elle ait passé ou non une frontière, légalement ou illégalement.[...]

(Revue "Le Nouvel Informateur Catholique" (NIC), janvier 2010, p. 3-6).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/10/2012 19:24:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Droits de l'Homme Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com