Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

METTRE TOUT À L'ENVERS.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Noël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 14/11/2012 19:59:54    Sujet du message: METTRE TOUT À L'ENVERS. Répondre en citant

Au lieu de se plaindre de la pelotte embrouillée qu'est devenu Noël, on pourrait chercher un petit fil de lumière pour broder autrement ces fêtes de fin d'année qui réveillent en nous les sentiments les plus contradictoires! Et comme souvent, on revient rafraîchi d'être allé puiser à la source du récit biblique. En hébreu, d'ailleurs, il n'y a qu'un mot pour dire la source et l'oeil. Une manière de rappeler que le monde commence - ou s'éteint - dans le regard qui est porté sur lui. Nous connaissons tous ces regards fuyants qui laissent le sentiment d'être transparent et, à l'opposé, ces regards habités qui donnent existence et consistance.

À Noël, le monde nous est redonné à travers l'avènement d'un certain regard qui fait toute la différence. "Tout mon être exalte le Seigneur, car il a posé son regard sur le "rien" de sa servante" (Luc 1, 4Cool. Ce "rien" est plus bas que l'humilité - qui est encore une posture choisie. C'est plutôt l'humiliation, la spoliation, l'abandon... une condition qu'on n'aurait pas l'idée de choisir, parce qu'elle représente ce "très bas" où la vie est à peine une survie, où le pain et la considération sont toujours manquants.

Mais "l'en-bas" peut être aussi intérieur et c'est alors une grande souffrance. Maurice Bellet en parle ainsi:" C'est la tristesse d'être, d'être là, d'être qui je suis, de subsister dans mon incapacité à vivre et à m'accepter". L'en-bas, c'est tout ce que je n'aime pas de moi. C'est ma façon de me voir quand je cède à la terrible comparaison entre ce que je suis et ce que je voudrais être.

Or, c'est bien sur tous ces "riens" qui nous défont qu'un regard se pose... qui nous espère. "Bénis soient les regards assez tendres, assez fous, assez vrais, pour me donner le coeur de m'espérer encore, de m'attendre à quelqu'un d'autre en moi" (Père Paul Baudiquey). C'est bien cela qui est naissance... quand nous parvenons à aimer aussi le noir dont nous sommes pétris! Ce que le théologien Paul Tillich résume par cette formule:" Accepter d'être accepté tout en se sachant inacceptable".

Pourrions-nous faire que ce regard d'en haut qui porte en lui une complète subversion soit la source de notre propre regard sur les autres et sur nous-mêmes? Si, comme dit Luther DANS SON COMMENTAIRE DU MAGNIFICAT, "DIEU A POUR UNIQUE OCCUPATION D'ÉLEVER CE QUI EST BAS ET D'ABAISSER CE QUI EST ÉLEVÉ", IL NOUS APPARTIENT DE PRENDRE PART À CETTE OCCUPATION EN METTANT "TOUT À L'ENVERS" DANS NOTRE FAÇON D'ENVISAGER CE QUI VIENT À NOUS EN CE MOIS DE DÉCEMBRE.

(Francine Carrillo, pasteure et théologienne: Revue "Panorama", déc. 2008, p. 21).

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/11/2012 19:59:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Noël Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com