Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

QU'EST-CE QUE L'ACÉDIE ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La foi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 19/11/2012 16:28:38    Sujet du message: QU'EST-CE QUE L'ACÉDIE ? Répondre en citant

Qu'est-ce donc que l'acédie? L'acédie, après avoir été longtemps oubliée, retrouve droit de cité non seulement dans les ouvrages de spiritualité. mais aussi dans les écrits des philosophes ou des sociologues. Ceux qui savent la reconnaître en eux ou ont fait l'expérience d'une victoire sur elle par la lutte spirituelle sont peu nombreux. Si l'acédie jouit aujourd'hui d'une grande attention, difficile d'en parler en connaissance de cause.

Mais qu'est-ce donc que l'acédie? Il s'agit d'un état de découragement, d'inconfort spirituel qui frôle le désespoir. Lorsqu'on en est touché, on ne découvre plus de sens possible à ce que l'on fait, plus de "salut" dans ce que l'on est. Dans la tradition chrétienne, c'est Évagre qui a le mieux identifié l'acédie. Il la distingue parmi les huit "passions" mauvaises qui agitent l'homme et contre lesquelles lutter. L'acédie harcèle la personne en l'amenant à se poser avec obsession les questions:" Cela vaut-il la peine? À quoi bon tant de labeur?" pouvant conduire jusqu'à une pathologie psychique grave, à la dépression. Reprenant une exégèse juive, Évagre définit cette tentation conne le "démon du midi" (Ps 91, 6), parce que c'est précisément à l'heure la plus chaude du jour ( il faut se rappeler quÉvagre écrit pour les moines égyptiens) qu'elle touche les solitaires avec le plus de force. Lorsqu'elle se manifeste, la tristesse peut s'ajouter à elle: ces deux tentations sont en effet si proches l'une de l'autre que l'Occident les a réuni en un seul "vice capital".

L'acédie, ce mal-être dans notre rapport avec l'espace, qui fait désirer se trouver ailleurs que là où l'on est, conduit celui qui en est atteint à ne plus savoir habiter avec soi-même; elle l'amène à se fuir et à perdre l'adhésion à la réalité, conduisant la pensée vers une "ailleurs" irréel, où l'effort spirituel ne serait plus nécessaire. Loin d'être une sensation épidermique ou superficielle, l'acédie constitue un mal radical, provenant des profondeurs les plus cachées de l'être humain. elle envahit peu à peu la personne tout entière, ne laissant place à aucun autre sentiment. Évagre affirme qu'elle a le pouvoir terrible d'éteindre la lumière de Dieu dans les yeux de l'homme...

Atonie du coeur, asphyxie de l'intellect,.. paralysie de la volonté: ce mal obscur nous conduit à habiter des zones infernales où plus rien ne semble faire sens. Mais même là, la voix de Dieu se fait encore entendre: elle peut aller jusqu'à nous demander, comme à Silouane du Mont-Athos, d'habiter ces enfers terrestres, mais sans désespérer.

Les Pères du désert, en fins connaisseurs du coeur humain, indiquent des comportements capables de prévenir l'acédie et des remèdes pour la soigner. Ils savent que cette "passion" naît avant tout lorsqu'on vit sa vie "à la journée", en l'alimentant d'une spiritualité vagabonde, où l'amour n'est lié à aucune histoire, mais seulement à l'expérience d'un moment. L'activisme éreintant, les multiples rapports superficiels, avec la dispersion qu'ils entraînent, font place tôt ou tard, à l'acédie et à son pouvoir dévastant. La vigilance, la prière, l'assiduité avec les Écritures peuvent ainsi constituer des remèdes. Mais le remède pas excellence, c'est l'Eucharistie: exercice d'action de grâce, reconnaissance pour les choses donnée par Dieu; instrument de communion, l'Eucharistie est l'exact opposé de l'acédie, qui est "a-charistie", incapacité à s'étonner de la beauté, de l'amour, et donc incapacité à rendre grâce.

(Enzo Bianchi: Revue "Panorama", juin 2008, p. 32).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/11/2012 16:28:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La foi Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com