Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

NOUS SOMMES LÀ, ET C'EST IMMENSE!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La messe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 21/11/2012 21:07:36    Sujet du message: NOUS SOMMES LÀ, ET C'EST IMMENSE! Répondre en citant

Dans l'assemblée liturgique, on fait encore beaucoup appel au péché. Principalement au début, avant toute autre démarche, pour engager la prière, il convient de se reconnaître pécheur. Et notre assistance de battre sa coulpe, puisqu'on le lui demande:"Reconnaissons que nous sommes pécheurs".Certes, nous le reconnaissons, mais cela ne nous intéresse pas et, au fond de nous-mêmes, nous pensons que cela n'intéresse pas Dieu. Et même que cela n'intéresse personne. On fait semblant, car si on évite - pour garder aux mots un peu de sérieux - d'appeler "péché" les petites déficiences du quotidien, qui se sent vraiment pécheur?

Bien sûr, il peut rester, dans certaines conciences, les traces indélibiles d'un enseignement lointain sur le péché originel. Mais qui la prend sérieusement en compte, cette affirmation sur les commensements de l'humanité? Pour la plupart de ceux et celles qui se réunissent autour de la parole vivante de l'Évangile, ce fameux péché des origines a rejoint le catalogue des mythes archaïques et semble appartenir à une autre religion que celle dont nous tentons d'explorer le message.

Face au mystère de Dieu, c'est trop prétendre de se dire pécheur. Comme il vaudrait mieux se réjouir d'être là et pouvoir s'adresser à Dieu en lui disant: "Eh oui, c'est encore moi!" La prière est un bonheur simple qui commence par un émerveillement. Souvent nous n'avons rien à dire et rien à demander mais nous sommes là et c'est immense. Célébrer dans le bonheur d'être avec d'autres et reconnaître dans leur présence la trace de la Grande présence.

"Les mains ouvertes devant Toi!" Cela suffit. Quelle histoire que celle de nos mains! Elles connaissent toute notre vie. Que j'aime à les regarder ces mains au moment du partage de l'Eucharistie! Et passer des mains au regard. Et souvent du regard au sourire. Toute vie est bouleversante et quand on imagine ce que chacun a traversé, les mains disent la sainteté de tout être.

Serait-il possible d'ouvrir la célébration par cette parole si simple, dépouillée de toute prétention:"Devant Dieu, reconnaissons que nous sommes des saints." Ce serait accepter - véritable reconnaissance - que nous sommes habités du mystère de Dieu. La prière n'en serait que plus légère et notre bonheur d'être là, ensemble, révélé et partagé.

(Bernard Feillet, prêtre et écricain: Revue "Panorama", nov. 2001, p. 21).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/11/2012 21:07:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La messe Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com