Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

JE VOUS AIME...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La famille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 10/12/2012 16:43:49    Sujet du message: JE VOUS AIME... Répondre en citant

Contrairement aux idées reçues, la famille n'est pas une espèce en voie de disparition. Si ses structures ont évolué au gré des modes et des croyances, elle n'en demeure pas moins un point d'ancrage essentiel dans l'organisation de nos sociétés modernes. Certes elle n'a plus le même visage qu'autrefois, le nombre de couples vivant en union libre est en augmentation constante, et un nombre de plus en plus important d'enfants naissent sans que leurs parents aient jugé nécessaire de passer devant "Monsieur le Maire". Faut-il pour autant en déduire que le déclin du mariage annonce la disparition prochaine de l'institution familiale?

Un rapport de l'Institut National des Études Démographiques (INED) semble aller à l'encontre de cette hypothèse. En effet, l'INED constate que le mariage a cessé d'être "l'acte fondateur du couple", il estime qui serait "pour le moins rapide de prendre appui sur le développement de la cohabitation hors mariage pour diagnostiquer la fin de la famille". Autres temps, autres moeurs. La famille traditionnelle cède la place aux familles recomposées ou monoparentales.

Où se situe l'Église face à ces nouvelles configurations familiales? La question doit être posée. On peut déplorer la disparition du mariage comme acte fondateur de la famille, mais peut-on aujourd'hui encore rejeter hors des frontières de l'Église tous ces enfants dit "naturels" et tous ces couples divorcés sous prétexte que l'homme ne peut séparer ce que Dieu a uni? Ne peuvent-ils pas prétendre, eux aussi, au pardon et à la réconciliation?[...] Familles, je vous aime.

(Patrick de Carolis: Revue "Panorama", fév. 2000, p. Cool.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/12/2012 16:43:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La famille Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com