Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ADOLESCENCE: UN TEMPS POUR LA FOI?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> les jeunes et la foi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 15/12/2012 16:46:29    Sujet du message: ADOLESCENCE: UN TEMPS POUR LA FOI? Répondre en citant

[...] L'adolescence est le temps des remises en question. Et l'héritage chrétien reçu des parents n'échappe pas à ce grand chambardement. Période délicate de la vie, l'adolescence peut aussi être l'occasion de découvrir une foi personnelle.

Beaucoup d'adolescents rejettent en vrac la messe du dimanche, Dieu ou bien encore l'Église. Une enquête de l'INSE ( en France) parue en mars 1998, note que seulement 8% des 15-24 ans ont une pratique religieuse régulière et 40% n'ont ni pratique ni sentiment d'appartenance. Du coup, nombre de parents tentent, vaille que vaille, de combler le fossé qui se creuse au fur et à mesure que les adolescents grandissent, au prix de compromis qui ne satisfont personne. Ni les parents qui culpabilisent de n'en faire pas assez, ni les ados pour qui ce "pas assez" est encore trop.

La plupart du temps, le conflit surgit le dimanche matin. En fait, la messe cristallise des oppositions qui la dépasse largement. "Le besoin de croire existe, mais il est recouvert par un besoin, à cet âge plus important, celui de s'opposer pour s'affirmer", explique François Marchand, psychologue, docteur en science de l'éducation. [...]

Ce conflit révèle les bouleversements auxquels sont confrontés les adolescents. Ils doivent faire face à de multiples changements - et des conflits - en eux. Ces bouleversements internes se retrouvent dans le domaine de la foi. Là aussi, les choix à faire sont parfois difficiles. Auparavent, être catholique était un héritage, et pas un choix que l'on entend soupeser à 14 ans. On mettait ses pas dans ceux des aîné(e)s. Il y avait des repères à imiter, un chemin à suivre, des exemples à reproduire. Aujourd'hui, croire est, davantage qu'avant, une aventure personnelle. Finis les exercices de piété, le catéchisme-questions-réponses qu'il faut réciter par coeur, le parcours obligé: Baptême, première communion, confirmation... On "naît" catholique plus rarement, et on exige de le devenir à son rythme. "Les gens évoluent dans leur foi. Leur parcours n'est plus linéaire. La profession de foi n'est plus un bâton de maréchal", explique Jean-Marc Poullaouec, des AEP. Sans compter que les adolescents d'aujourd'hui vivent dans un monde où le moindre sujet est débattu, pesé et soupesé. Et un monde comme celui-là laisse parfois peu de place à la dimension d'adhésion pleine et entière qu'exige la foi.

L'adolescent va donc réexaminer de près l'héritage reçu des parents. "Il faut se réapproprier la proposition que font les parents en matière d'appartenance à l'Église. Il faut choisir de rejeter ou d'accepter cet héritage", analyse Odile Falque, psychanalyste.

Pour un temps au moins, l'adolescent peut alors choisir de rompre avec ce que les parents lui ont apporté. Une mise à l'épreuve tous azimuts. "Pour construire, il faut casser le moule", résume le philosophe, le Père Augustin Bleunven. Pour un temps, l'adolescent va donc privilégier des modèles hors de la famille. Chassé du monde de l'enfance, il se construit d'autres mondes. Du coup, il répugne à se désolidariser de son nouveau groupe d'adoption, la bande de copains. Pas facile d'aller s'afficher catholique et d'aller à contre-courant de ses semblables. Plutôt n'être pas que d'être dehors.[...]

Et puis les jeunes se concentrent sur d'autres sujets, qui leur paraissent bien plus pressants. Entre 13 et 18 ans, c'est comme ça: on n'a pas que la foi dans sa vie. Dieu est très loin de leurs discussions. Ce qu'ils se racontent, c'est les notes, les profs, les petites histoires. La foi, ça vient bien après. Et encore quand ça vient. Il faut dire que l'Église n'accueille pas facilement les adolescents. Elle éprouve parfois du mal à les comprendre et à communiquer avec eux. Et la place qu'on leur fait est plutôt exigüe.

Ce vaste chamboulement des remises en question est un passage crucial pour les adolescents. Mais il peut être aussi, malgré les tiraillements qui l'accompagnent, un terreau fertile pour la découverte de la foi et un temps privilégié de dialogue avec Dieu. En effet, ce qui se joue à l'adolescence, c'est une construction de la personnalité, mais aussi de sa foi personnelle. En somme, l'adolescence fait grandir: grandir dans son corps, mais aussi grandir dans sa foi. Grandir dans sa foi exige de quitter le Dieu de son enfance. C'est une marche, et qui dit marche signifie départs et ruptures. Cette construction, douloureuse parfois, passe nécessairement par des deuils. De la même façon que l'adolescent fait progressivement le deuil de son enfance, il va faire le deuil des images du Dieu de son enfance. Il va se construire une image de Dieu tout-puissant et illimité, du type:"Aide-moi, j'y arrive pas dans mes divisions!"[...]

(Isabelle Vial: Revue "Panorama", nov. 1998, p. 13-17).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/12/2012 16:46:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> les jeunes et la foi Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com