Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ÉCHOS D'UN RIRE...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La joie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 19/12/2012 15:36:50    Sujet du message: ÉCHOS D'UN RIRE... Répondre en citant

Un double rire résonne depuis les lointains de l'Histoire, celui d'Abraham et de Sara. Car l'un comme l'autre ne surent, ne purent que rire lorsqu'il leur fut déclaré qu'ils allaient donner naissance à un fils.

"Abraham tomba la face contre terre et il se mit à rire" (Gn 17, 17); "Sara rit en elle-même" (Gn 18, 12). C'est qu'à eux deux, ils totalisaient 190 ans!

Ce grand éclat de rire n'est pas de dérision, encore moins de mépris, nullement de désespoir face à une promesse si insensée, impossible à tenir en apparence, il est de pure surprise.

Un étonnement immense saisit chacun des deux vieillards à l'annonce de ce prodige, et ils ne trouvent aucun mot à la mesure de leur stupeur. Leur rire rejaillit d'ailleurs jusque dans le nom qui sera donné à leur fils inespéré, "Yitshaq" qui signifie "il rira".

Isaac est l'incarnation d'une promesse et d'un rire, il porte dans sa chair un vif éclat de lumière, dans son coeur une capacité infinie d'étonnement, dans tout son être une force et une allégresse prodiguées par l'Esprit et qui transgressent les lois de la nature, bousculent l'ordre habituel des choses, défient la pesanteur du temps.

Aux heures de doute, de découragement et même de désespoir, il serait bien que nous puissions percevoir quelques échos de ce double rire d'Abraham et de Sara qui prit corps en Isaac, afin de desserrer l'étau qui nous étreint, de percer les ténèbres qui nous aveuglent et de redonner une nouvelle chance à l'espoir, de relancer le mouvement du temps qui s'était enlisé, "de redonner vie à la vie".

Mais il serait tout aussi sain et salvateur de faire écho à ce rire libérateur aux heures de dépit, de colère ou d'indignation, afin de suspendre notre jugement, de briser net la tentation de la riposte, de la vengeance.

Car le rire peut parfois s'avérer une formidable parade contre les assauts du mal, de la méchanceté - le mal n'étant au fond qu'une manifestation de bêtise, quels que soient les ruses et raffinements dont il se pare.

Dans les deux cas, le rire permet de prendre des distances, avec le malheur et le désespoir, avec la folie du mal, avec toute forme de tragique, et donc de rouvrir un espace là où il faisait défaut, de créer une clairière au cour des plus épaisses ténèbres, de rendre possible la venue de la grâce.

Le rire si fécond d'Abraham et de Sara est une invitation à dire non à l'impossible, et oui à l'insoupçonnable, à l'inconcevable, au merveilleux.

Rire sans certitude ni garantie, rire même non dépourvu de scepticisme et parfois de douleur, mais exempt de méfiance, d'arrogance, de dureté.

Rire pareil à une fraîche et lumineuse averse tombant brusquement au terme d'une longue sécheresse.

(Sylvie Germain, écrivaine: Revue "Panorama", oct. 1998, p. 22).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/12/2012 15:36:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La joie Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com