Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PRIER, C'EST DESCENDRE EN NOTRE COEUR.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La prière: pourquoi?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 24/12/2012 15:55:49    Sujet du message: PRIER, C'EST DESCENDRE EN NOTRE COEUR. Répondre en citant

Dans notre tradition chrétienne, prier se conjugue avec croire, espérer, aimer. Nous prions parce que nous croyons, nous espérons, nous aimons et la prière vient nourrir ces attitudes fondamentales de notre vie de baptisé(e)s, et elles nous invitent à prier: l'existence chrétienne est une incessante circulation entre ces gestes... tout comme nous n'avons jamais fini de croire, d'espérer, d'aimer. Être disciple, c'est être en mouvement. Et, pour être en moujvement, il est bon de savoir s'arrêter, de prêter l'oreille, de prier.

Prier, c'est toujours et avant tout laisser l'Esprit prier en nous. Nous ne sommes pas les maîtres de la prière. Il nous est donné de prier, il nous est donné d'accueillir l'invitation à prier. Ce qui nous revient, c'est de nous disposer à prier. Nous éprouvons une certaine peur lorsqu'il nous est parlé de prière car il y a, en toute prière, en tout arrêt de nos actions pour laisser place à Dieu, un passage à une certaine mort. Mort à nos murmures incessants pour laisser raisonner en nous le murmure de Dieu, ce murmure qui a besoin de silence pour se faire entendre. Prier, c'est donc se mettre en état d'écoute profonde où nous donnons la parole à Dieu. Donner la parole à Dieu, c'est le plus souvent se laisser surprendre par les mots qu'Il nous adresse et que nous trouvons dans les deux Testaments.

Il n'y a pas de meilleur terreau pour notre prière que cette Parole dispersée dans le monde depuis des siècles, déposée dans cette grande bibliothèque qu'est la Bible. La Bible, ce sont les archives des manières de Dieu envers les humains et ces archives sont toujours actuelles: elles nous disent comment Dieu est venu, comment il vient, comment il viendra vers les humains, c'est-à-dire vers nous. Voilà l'une des constantes de de Livre unique: Dieu vient vers nous, il a un tel intérêt pour nous qu'il a fait alliance avec nous. Dieu a tissé un lien avec les humains qu'il ne rompra pas: la voix biblique ne cesse de faire mémoire de cette initiative divine follement fidèle.

Prier, ainsi, c'est entrer dans cette alliance, c'est renouer cette alliance, c'est s'émerveiller de cette alliance, c'est se laisser surprendre par cette alliance. Là est l'extraordinaire de la prière chrétienne: elle est la mise en oeuvre d'une relation que nous savons être toujours fidèle du côté de Dieu. Prier, c'est entrer dans ce mouvement permanent et quotidien de la venue de Dieu vers nous. Lorsque nous prions, nous allons renouer l'alliance de vie gratuitement offerte par Dieu. Tout cela ne dit pas que la prière soit facile et l'expérience ne cesse de nous le dire: nous découvrons notre refus profond de cette alliance. Il y a au plus lointain de nous-mêmes ce secret refus, cette envie profonde d'indépendance, ce désir de nous construire tout seul. Prier, c'est progressivement entrer dans cette dépendance, c'est reconnaître que ma vie n'est pas seulement mon affaire, que je ne la bâtis pas tout seul, qu'elle m'a été donnée par d'autres, qui eux aussi l'ont reçue d'autres qui, eux-mêmes l'avaient reçue, et nous pourrions remonter très loin sans atteindre au commencement et encore moins à l'origine. Prier nous fait toucher parfois, comme en un éclair, à cela: l'origine nous échappe, la vie ne nous appartient pas, nous ne pouvons mettre la main dessus.

Prier, contrairement à ce que nous pourrions croire spontanément, ne consiste pas à monter, mais à descendre: descendre en notre coeur, le lieu le plus intime à nous-mêmes où Dieu travaille, pour découvrir qu'il est déjà habité par la prière, c'est-à-dire par l'Esprit. En ce lieu que nous connaissons déjà, nous pouvons découvrir un certain silence, un certain calme, comme une humilité paisible, ce consentement à nous-mêmes tels que nous sommes, et non tels que nous nous rêvons. Nous y découvrons que nous sommes acceptés tels que nous sommes. Dieu nous prend tels que nous venons à Lui. Il ne nous demande pas de faire le bilan de compétences avant d'oser venir vers Lui.

En ce coeur silencieux, calme, humble, nous pouvons alors entendre le murmure de l'Esprit. Il murmure, et s'il murmure, il demande une oreille attentive, fine, ouverte à des paroles légères, subtiles. Prier, c'est d'abord nous taire, pour écouter cette voix pareille à nulle autre qui nous dit combien Dieu nous aime.[...]

(Gérard Bailhache, s.j.: Revue "Panorama", janvier 2002, p. 30-31).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/12/2012 15:55:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La prière: pourquoi? Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com