Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA MORT À SON HEURE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La mort
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 29/12/2012 16:06:22    Sujet du message: LA MORT À SON HEURE. Répondre en citant

La question de la mort est présente dans toutes les sociétés. Elle a pris de plus en plus d'importance à mesure que les soins entourant les grands malades laissaient place à une technologie très avancée. Une question s'est alors posée: comment mourir à son heure.

[...] Respecter la mort est une idée devenue étrangère dans le monde moderne. Pourquoi en est-il ainsi? Il n'est pas facile de répondre à cette question. Il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte. Il est certain que la technologie fait partie de ceux-là. La technologie est rendue très accessible. L'être humain est porté à utiliser les choses qui sont à sa portée sans suffisamment réfléchir à savoir si ces interventions sont utiles. Il faut répondre à cette question: est-ce qu'on apporte un réel bien en utilisant toutes les ressources technologiques dans telle situation? Je pense aussi qu'une autre partie de l'explication est en lien avec des attitudes qui sont promues dans le monde dans lequel nous vivons. Nous vivons dans un monde qui met de l'avant la performance. La personne a de la valeur si elle est performante. Un individu doit bien fonctionner sinon il est mis de côté. Il n'y a pas de place pour le temps qui se situe entre la performance et la mort. Cela semble nous heurter que d'attendre la mort à son heure. Il faut que ça bouge, que l'on fasse quelque chose, que l'on prenne des décisions. S'abstenir de faire quelque chose est devenu extrêmement difficile à accepter alors que c'est souvent le bon choix. Nous souffrons tous d'une grave maladie: celle du refus de la finitude propre à notre état d'être humain.

Quel sens donner à l'expression "respecter la mort"? On veut dire que nous devons éviter de vouloir tout contrôler. C'est peut-être la formulation la plus simple pour expliquer cette expression. Nous voulons tout contrôler. Le contrôle est un leurre. Nous pensons tout contrôler mais je ne suis pas certain que cela soit vrai. Nous avons une grande difficulté à accepter les choses comme elles se présentent. Le contrôle total de sa vie est une tare du monde moderne.

[...] La relation entre le médecin, l'équipe soignante et la personne malade implique que nous puissions travailler ensemble. Il faut en arriver à ce que le soignant et le soigné bâtissent quelque chose ensemble.

[...] La fréquentation des aînés et principalement de ceux qui sont malades, nous apprend que la vraie nature d'une relation soignant/soigné a peu à voir avec l'idée que "le soignant propose, le soigné dispose". Elle s'inspire plus du modèle de l'alliance que du modèle du contrat. Le premier remède à notre capacité à accepter la mort à "son" heure est de chercher l'autonomie dans le raisonnable. Je propose une manière de critiquer la conception américaine de l'autonomie qui est en quelque sort l'autarcie. Dans l'autarcie, chacun est une île. Chaque personne fait ce qu'elle veut en ne tenant pas compte de ce qui l'entoure. Cette position oublie que la personne humaine est quelque chose qui s'est construit en relation avec d'autres. Nous sommes ce que nous sommes devenus parce que nous avons été en relation avec les personnes qui nous ont entourés. C'est un leurre de dire que l'autonomie consiste à ne pas tenir compte des autres. Au fond, c'est de l'autonomie de l'autre dont on doit se préoccuper plutôt que de la nôtre. Un auteur a écrit:"Cultive l'autonomie d'autrui et la tienne fleurira par surcroît".

(Docteur Gilles Voyer: Revue "Notre-Dame du Cap", Québec, Canada: nov. 2009, p. 10-11).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/12/2012 16:06:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La mort Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com