Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ÊTRE DE SON TEMPS?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La culture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 04/01/2013 20:36:16    Sujet du message: ÊTRE DE SON TEMPS? Répondre en citant

Les jeunes, eux, ils sont de leur temps. Nous? Peut-être! Le malheur, c'est que "vouloir être de son temps, c'est être déjà dépassé" (Eugène Ionesco). Voilà une manière très loufoque, d'exprimer que les changements dans notre culture se font rapidement. Se peut-il qu'il ne suffise pas d'adapter nos méthodes, notre langage et notre religion à notre époque pour que les gens s'y intéressent?

Bien sûr, être de son temps est important. Jean-Paul II lui-même nous rappelait qu'il est urgent, en ce nouveau millénaire, d'évangéliser avec des moyens neufs et adaptés au monde d'aujourd'hui. Toutefois, cela n'est pas tout. Il faut aussi prendre notre temps. ce que cela veut dire: mettre l'accent non seulement sur un renouveau liturgique, musical ou autre, mais plus encore, mettre l'attention aux personnes. N'est-ce pas ce que Jésus a fait, avoir une qualité de présence à son prochain?

Hélas, comment prendre du temps de qualité avec des gens qui n'en ont plus? Les jeunes - que l'on qualifie de X et de Y selon qu'ils sont nés dans les années 70 ou 80 -, mais surtout les Y, sont aux prises avec une vie où les minutes fuient plus rapidement que le sable du sablier. Travail, études, famille, vie sociale. Il ne reste pas beaucoup de temps pour la foi. En tout cas, pour la dimension communautaire de la foi et pour l'engagement dans sa communauté. À la limite, dans certains groupes ou mouvements, nous verrons des jeunes prêts à participer. Un nombre très restreint s'engagera véritablement. Qu'est-ce à dire?

Il est étrange de voir des individus disposer toujours de temps pour du sport, des sorties, etc. Et vous avez raison! Alors pourquoi, même si ces jeunes qui s'identifient comme croyants continuent d'être absents ou d'avoir une présence occasionnelle?

Je crois - c'est une hypothèse - que comme Église, on a manqué. On n'a pas pris le temps de qualité qu'il faut pour s'intéresser réellement à eux, à ce qu'ils vivent, à leur recherche de sens. Maintenant qu'on voudrait le faire, leur agenda est occupé à autre chose. C'est à nous de les convaincre désormais que d'investir encore plus sur le plan spirituel et communautaire en vaut la peine.

Et c'est avec espérance que l'on doit le faire. Ne pas s'attarder au nombre de jeunes absents mais à ceux qui sont présents. Ouvrir un espace de qualité pour se faire proche, écouter, échanger, rire, créer... prendre le temps.

(Dany Dubois: Revue "Notre-Dame du Cap", Québec, Canada, oct. 2008, p. 23).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/01/2013 20:36:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La culture Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com