Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SUR LA ROUTE DE DAMAS.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Saint-Paul.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 17/01/2013 16:34:58    Sujet du message: SUR LA ROUTE DE DAMAS. Répondre en citant

Comme on aimerait savoir ce qui se passait dans la tête de Saul de Tarse, tandis qu'il cheminait sur la route de Damas, en l'année 34 !

Gamaliel, son maître en théologie, avait-il semé le doute en lui, lorsqu'il avait déclaré devant le tribunal où l'on avait traîné les Apôtres:"Ne prenez surtout pas le risque de vous trouver en guerre contre Dieu?"

Le meurtre d'Étienne, premier martyr, que Saul avait approuvé et auquel il avait participé en qualité de témoin, le tracassait-il? Commençait-il à éprouver du dégoût pour les procédés adoptés contre les disciples de Jésus: délation, faux témoignages, mauvais traitements de toute sorte?

Ou bien était-il tout simplement las de pourchasser ces hommes et ces femmes, de maison en maison, pour les jeter en prison, pressentant qu'il n'en viendrait jamais à bout?

Que s'est-il passé exactement sur cette route pierreuse qui va de Jérusalem à Damas? "Les Actes des Apôtres" nous donnent de la scène une description dramatique. Paul lui-même, avec une sobriété précise mais qui ne satisfait pas toutes nos curiosités, témoigne à trois reprises:"J'ai vu le Seigneur". Une chose est certaine: désormais, pour Paul, ce Jésus qu'il persécutait est le fils de Dieu, et, de ce moment, pour lui tout bascule: c'est la remise en cause fondamentale de toute sa vie, de tout son univers de croyant et de Pharisien, le début de cette ouverture du coeur que Jésus attendait de ses interlocuteurs. Saul n'y voit plus mais, au fond de lui-même, il commence à comprendre. Oui, l'aveugle qu'il est commence à y voir clair, et la lumière intérieure qu'il porte en lui, bientôt illuminera le monde.

Il était parti de Jérusalem bien décidé à faire arrêter tous ces chrétiens de Damas. On lui avait donné pleins pouvoirs: on savait qu'avec lui, il n'y aurait pas de demi-mesure.

Et voilà que ce fanatique qui n'a jamais douté de son bon droit n'y voit plus! Celui qui entraînait ses compagnons à montrer toujours plus de zèle pour "la bonne cause", le voici contraint de se laisser mener par la main, comme un enfant!

Pendant trois jours, Saul reste sans boire et sans manger. Pour lui, tout est changé: il a rencontré Jésus vivant; il croit, il adhère au Christ de tout son être. Il reçoit le baptême.

Lorsque nous retrouvons Saul, il prêche dans les synagogues de Damas. Les persécutés d'hier n'en reviennent pas. Ils se méfient et on les comprend!

Quant aux Juifs de Damas, ils en reviennent encore moins. Car Saul met autant de fougue aujourd'hui à LES CONVAINCRE QUE jÉSUS EST LE fILS DE dIEU, QU'IL METTAIT D'ARDEUR HIER À PERSÉCUTER SES DISCIPLES. POUR EUX, C'EST UN TRAÎTRE, un faux-frère, quelqu'un qui a retourné sa veste. Cet homme, hier si rigide dans sa foi, ses convictions de Juif et de Pharisien, le voici aujourd'hui aussi excessif, aussi intransigeant, dans sa nouvelle foi au Christ. Il est passionné et, comme tous les passionnés, il agace. Il est devenu l'homme à abattre. Aussi, ça ne traîne pas. Les Juifs décident de s'en débarrasser et, pour être sûrs de ne pas le manquer, ils font garder, jour et nuit, les portes de la ville. Mais les amis de Saul ont vent de la chose. Ils ont une idée: les fenêtres de certaines maisons construites sur les remparts donnent à l'extérieur de la ville. En pleine nuit, on descend Saul dans un panier, au bout d'une corde, le long du mur d'enceinte. Sortie pas très glorieuse, peut-être, mais Saul n'a pas le choix des moyens. Un feu dévorant l'habite qu'il brûle de communiquer aux autres. Il faut qu'il vive pour annoncer Jésus-Christ. Tant pis si le panier sent le concombre et le poisson, et si la corde risque de se rompre. Il en verra d'autres...

Saul arrive à Jérusalem. Il essaie de se joindre aux disciples mais, là aussi, il fait peur. On sait trop de quoi il était capable, il n'y a pas si longtemps encore, et on ne veut pas croire à sa conversion. Cependant, Barnabé, un des dirigeants de la communauté de Jérusalem, le prend avec lui, il l'emmène aux Apôtres et il leur raconte toute l'histoire. Puis, avec eux, il circule dans la ville, prêchant avec assurance au nom du Seigneur. Il y avait là des Juifs qui parlaient le grec. Comme Saul connaît bien cette langue, il entreprend de discuter avec eux. Mais, eux aussi veulent se débarrasser de lui. Décidément! Alors, "les frères" l'emmenent à Césarée, port de mer d'où il pourra s'embarquer pour Tarse: Tarse, sa ville, Tarse où il a grandi et vécu pendant des années.

(Revue "Fêtes et Saisons", fév. 1972, p. 3-4).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/01/2013 16:34:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Saint-Paul. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com