Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ATHÈNES AU TEMPS DE SAINT PAUL.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 22/01/2013 21:26:25    Sujet du message: ATHÈNES AU TEMPS DE SAINT PAUL. Répondre en citant

Lorsque Paul arrive à Athènes, à l'automne 50, ce n'est plus la noble capitale de Périclès et de Phidias, mais elle reste auréolée du prestige de son glorieux passé, et c'est toujours un centre intellectuel important. La ville est aux trois quarts ruinée. Le touriste y abonde et une jeunesse brillante et fortunée s'y rassemble, venue de Thrace, d'Italie, de Grèce: on y lit, on y étudie, on y discute, on y fait du sport.

Dans cette ville, Paul va essuyer un échec qui le marquera. Il s'entretient tous les jours sur la place publique avec des passants. Des philosophes l'abordent. Le uns le prennent pour un "ramasse-miettes" qui a picoré, ici et là, tout un ensemble de théories, sans avoir réussi à en faire la synthèse. D'autres le prennent pour un prêcheur de divinités étrangères, comme il y en a tant dans la ville. On propose à Paul de venir s'entretenir devant l'Aéropage, avec les maîtres de l'enseignement et de l'éducation. Et Paul applique la méthode traditionnelle des Juifs au milieu grec lorsqu'ils veulent intéresser leurs auditeurs au monothéisme. Il puise dans une sorte de manuel quelques citations empruntées à des penseurs grecs, s'efforçant de démontrer à ceux qui l'écoute la continuité qui existe entre leur recherche de Dieu et le vrai Dieu qu'il vient, lui, leur annoncer. On le laisse parler. Mais quand il en arrive à la résurrection des morts, on le congédie poliment avec la formule habituelle:"Reviens demain". Les Grecs ne peuvent pas, en effet admettre la résurrecdtion des morts: ils croient bien à l'immortalité de l'âme, mais pour eux le corps est un objet de mépris, une sorte de prison de l'âme, par la mort, est enfin débarrassée. La plupart d'entre eux pensent là-dessus comme le vieil Eschyle:"Quand la poussière a bu le sang d'un homme, il n'y a plus pour lui de résurrection".

Paul tire la leçon de cet échec. Il ne s'attarde pas dans cette ville et, à Corinthe où il se rend alors, il change de langage. Il continue à prêcher la résurrection du Seigneur, mais pour qu'on ne se méprenne pas sur le sens du message qu'il annonce, pour que ses auditeurs, en particulier les Grecs, ne voient pas dans ce qu'il dit, une théorie intellectguelle parmi d'autres ( elles foisonnent à l'époque dans tout le monde méditerranéen), il va mettre l'accent désormais sur le mystère pascal qui inclut la passion, la mort, le sacrifice de Jésus pour nous.

Oui, Paul prêche Jésus et Jésus crucifié. Il prêche la croix du Christ. Il scandalise? Tant pis! On dit qu'il est fou? Tant mieux! Finie l'apologétique prudente, finis les procédés trop humains. La croix du Christ n'est pas sagesse, mais folie.[...]

(Revue "Fêtes et Saisons", fév. 1972, p. 16).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/01/2013 21:26:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com