Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA LITURGIE ET LA FÊTE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La liturgie.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 27/01/2013 19:43:05    Sujet du message: LA LITURGIE ET LA FÊTE. Répondre en citant

La liturgie est une manière de fêter Dieu. Son déploiement est au service de la foi, une foi qui s'exprime à travers des mots, des gestes, des circonstances précises. L'évolution des modes de vie et des mentalités pousse à s'adapter, à donner un souflle d'air frais à la liturgie.

Oui, la liturgie est une manière de fêter Dieu pour ce qu'Il est et ce qu'Il fait, de le bénir, non seulement pour l'univers qu'Il a créé et pour les dons multiples dont Il gratifie tous les vivants de sa création, mais surtout pour son Nom, pour "celui" qu'Il est: "Le Seigneur passa devant Moïse et proclama ( son nom)" (Ex 34, 6).La liturgie est avant tout réjouissance et jubilation pour Dieu.

La liturgie chrétienne est l'action de grâce du peuple qui répond à la convocation de Dieu. Celui-ci l'invite à accueillir sa Parole, à entrer en alliance avec Lui, en communion avec Lui par Jésus son Fils et dans l'Esprit Saint. La liturgie est action de grâce au Père et aussi action de mémoire de la personne du Fils. La fête chrétienne est essentiellement liée à l'histoire dans laquelle Dieu est venu vivre avec les humains en la personne de Jésus son Fils. L'événement unique de la vie, de la mort et de la résurrection de Jésus dans le passé, fonde une situation toujours actuelle de salut, pour toutes les générations et engage à une réactivation orientée vers un avenir à construire, en attendant un accomplissement en plénitude par Dieu.

La liturgie est une fête où tout est transposé. Elle est en même temps réjouissance humaine, et réjouissance dans la foi. On peut y trouver tous les ingrédients de la fête: décor, vêtements, musiques, chants, danses et lumières, repas de communion... Mais tout y est transposé, car il s'agit de fêter Dieu par le Christ et dans l'Esprit. Ainsi le banquet eucharistique est sobre et n'a rien d'un repas de fête plantureux, car il est le repas du Seigneur ressuscité.[...]

Dans la célébration eucharistique se trouve condensé le paradoxe où doit se tenir toute liturgie chrétienne. La liturgie nous montre bien ici comment la foi permet de faire à la mort sa place dans nos vies. La réalité de la mort n'amoindrit pas la fête, elle n'en tempère pas davantage les excès possibles, mais elle la situe devant le mystère essentiel de la condition humaine. Le christianisme ne donne-t-il pas à la fête une profondeur et une force extraordinaires? Sans nier la réalité de la mort, il affirme la puissance de la vie, à l'oeuvre dans la résurrection du Christ.

L'histoire complexe de la liturgie montre qu'elle navigue depuis toujours entre les écueils de toutes sortes de dérives festives. Au temps des persécutions, au sein d'un monde païen où se déployaient des fêtes religieuses débridées, notamment dans les cultes à mystères, l'Église a préconisé la voix seule, sans instruments, comme étant digne du chant chrétien. Les assemblées festives des chrétiens, souvent clandestines, étaient revêtues sans doute d'une grande simplicité. Lorsque s'instaura la chrétienté, lorsqu'on construisit des églises, on vit se mettre en place une liturgie de basiliques, puis de cathédrales, et les artistes chrétiens purent s'exprimer sur tous les plans: architecture, musique et chant, statuaire et vitraux...

Il faut s'adapter aux besoins actuels. À quelles conditions la liturgie de l'Église catholique, compte tenu des évolutions récentes, peut-elle et doit-elle être festive et répondre aux attentes d'aujourd'hui? Une première condition serait qu'elle soit à l'écoute des demandes récentes de la société en matière de fêtes, une seconde serait qu'elle parvienne à s'exprimer à travers les mentalités mêmes des gens d'aujourd'hui. [...]

(Revue "Fêtes et Saisons", nov. 2000, p. 24-26).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/01/2013 19:43:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La liturgie. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com