Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES ÉVANGILES ET NOTRE VIE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 31/01/2013 19:52:10    Sujet du message: LES ÉVANGILES ET NOTRE VIE. Répondre en citant

Les chrétiens trouvent dans les Évangiles une inspiration pour leur vie d'aujourd'hui. Ils cherchent à rendre "actuel" le texte évangélique, à voir comment il peut éclairer leur prière, leur pratique, et comment il peut aider à entendre la Parole que Dieu communique là où ils vivent. Mais comment entreprendre cette "actualisation" des texes évangéliques?

Ce mot d'"actualisation" est-il bien choisi? Les Évangiles sont de très vieux textes, écrits voilà près de 20 siècles, dans des conditions qui ne sont plus les nôtres. En ce sens, ils n'est pas possible de les rendre "actuels". Les situations ont bien changé depuis 2000 ans.Entre ces textes et nous, il y a une distance que rien ne peut combler et qui est à respecter. Sinon, on tombe dans le danger du "concordisme" qui veut faire correspondre immédiatement ce que disent les Évangiles à notre situation jusqu'à glisser parfois dans le simplisme. Il n'est pas possible de rendre "actuel" ce qui est "vieux".

En revanche, le mot d'"appropriation" semble préférable. La démarche n'est pas du côté des Évangiles qui devraient venir vers nous en sautant les siècles, mais elle est de notre côté; c'est nous qui allons vers les Évangiles pour accueillir la Bonne Nouvelle qu'est Jésus en personne. Dans les Évangiles, nous cherchons l'expérience religieuse des premières générations de chrétiens pour voir comment elle peut inspirer notre propre aventure religieuse aujourd'hui. Il ne s'agit donc pas de transposer telle quelle cette aventure du passé, dont nous n'avons d'ailleurs plus que des traces, dans notre aventure religieuse actuelle. L'Église ne demande pas aux Évangiles de lui donner des recettes pour sa foi, mais plutôt de lui donner des balises, des points de repère, une inspiration. Cette inspiration peut s'éloigner de la lettre des Évangiles; elle peut s'exprimer diversement selon les communautés chrétiennes et selon les lieux.

Les Évangiles ne sont pas Parole de Dieu "téléphonée" directement du ciel. Ils ne sont pas automatiquement "Parole de Dieu". Ils le sont lorsqu'ils nous inspirent de vivre la Bonne Nouvelle de Jésus aujourd'hui en Église et pour le salut du monde.

Comment respecter cette distance entre nous et les Évangiles et parvenir à cette "appropriation" des Évangiles?

Les chrétiens qui lisent les Évangiles y sont préparés par toute leur formation reçue depuis l'enfance dans l'Église. De plus, les Évangiles sont tellement inprégnés de la Bonne Nouvelle que spontanément les fidèles qui les abordent dans une lecture directe et un climat de prière profitent d'une manière ou d'une autre de cette Bonne Nouvelle; ils se l'approprient même sans s'en rendre toujours compte. On ne recommandera jamais assez cette première lecture gratuite traditionnelle dans l'Église.

Une autre forme d'"appropriation" consiste à mettre en relief le témoignage de foi des textes évangéliques sans leur donner immédiatement une application à notre vie d'aujourd'hui. Les Évangiles ont été rédigés par des croyants qui veulent soutenir et éclairer la foi d'autres croyants.Il s'agit de déceler dans tout passage évangélique cet aspect de "la Bonne Nouvelle"qui nous fait découvrir un peu du Dieu d'amour et de son projet de bonheur pour tous. Cette sorte d'appropriation nous place en face des merveilles de Dieu, de ce qu'il veut pour nous, du bonheur auquel il nous appelle. La méditation de cette "Bonne Nouvelle" ne peut pas ne pas avoir d'influence dans la manière dont nous menons notre vie, et même jusque dans les petits détails de notre existence. Peut-être sommes-nous trop pressés de tirer des Évangiles des recettes, des indications précises pour la vie de tous les jours. Pourquoi ne pas commencer par écouter la foi de ceux qui nous ont légué les textes bibliques?

Lorsque nous aurons découvert l'aspect de la Bonne Nouvelle contenu dans le texte, peut-être alors pourrons-nous quitter le texte, nous retrouver avec d'autres chrétiens, et ensemble voir comment pratiquement vivre cet aspect de la Bonne Nouvelle aujourd'hui dans nos communautés? Il pourra y avoir divergence de vue suivant les communautés, les pays. Cela ne doit pas nous étonner: les Évangile ne font pas marcher tous les croyants d'un même pas. Il est évident que tous les aspects de la Bonne Nouvelle ne se retrouvent pas dans un seul passage. Voilà pourquoi il faut lire et relire les Évangiles sans les détacher de leur contexte plus large du Nouveau Testament et même de la Bible tout entière.

(Revue "Fêtes et Saisons", mai 1989, p. 24-25).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 31/01/2013 19:52:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com