Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ABRAHAM: LA PROMESSE ET L'ALLIANCE (Gen 15).

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 15/02/2013 20:02:02    Sujet du message: ABRAHAM: LA PROMESSE ET L'ALLIANCE (Gen 15). Répondre en citant

"Lève les yeux et regarde les étoiles. Telle sera ta descendance", promet le Seigneur qui s'engage solennellement par un pacte de sang et de feu. Dieu est essentiellement un Dieu qui s'engage et fait alliance.

L'histoire d'Abram continue par une nouvelle promesse où Dieu, une fois de plus, a l'initiative. Le récit n'est pas un simple doublet de ce qu'on a déjà lu dans les chapitres précédents. Dieu, en effet, n'apparaît plus directement, mais dans une vision. Il apaise la crainte de celui qui est troublé par l'irruption du sacré et il engage le dialogue avec lui. Il y a enfin une spectaculaire liturgie organisée par Dieu pour conclure une alliance.

Dans une vision, Dieu s'adresse à nouveau à Abram dans un langage qui cadre bien avec celui qui s'est passé dans la séquence précédente. "Je suis ton bouclier et ta solde sera augmentée", lui dit Dieu. Le patriarche qui vient de procéder à un raid guerrier pour libérer des membres de sa famille comprend que sa protection et son avenir dépendent du Seigneur. Il se permet de demander des précisions à Dieu, car il ne voit pas bien ce que son avenir peut encore lui réserver puisqu'il est vieux et qu'il va mourir sans enfants. C'est son serviteur Éliézer qui héritera. Triste perspective pour un homme de ce temps dont la consolation est de mourir entouré de nombreux enfants.

Dieu renouvelle sa promesse d'une descendance en changeant les termes de la comparaison. Au lieu des grains de poussière du sol, il invite Abram à compter les étoiles du ciel pour avoir une idée de la multitude des enfants que Dieu lui donnera. Et "Abram eut foi dans le Seigneur".

Voilà pour l'auteur du texte et pour ceux qui vont le relire, la dispostion centrale de notre héros. Voilà le secret de sa vraie grandeur. Il met sa confiance en Dieu, il croit en sa promesse alors que cela n'a rien d'évident. "À cause de cela le Seigneur le considéra comme juste", poursuit le texte. La justice dont il est question ici n'est pas une vertu morale, un façon par exemple de répartir équitablement les biens. Elle est la disposition fondamentale de celui qui se tourne de tout son être vers Dieu et qui obtient les dons de Dieu en retour.

Les archéologues ont trouvé de nombreux documents qui comportent des traités d'alliance entre deux rois: un suzerain et son vassal. Le suzerain commence toujours par se nommer, avec tous ses titres de gloire, avant de rappeler tout ce qu'il a fait pour son vassal. Puis il donne la clause principale du traité . (Par exemple: Tu me seras soumis, tu me payeras le tribut et moi je te protégerai.). Il y a ensuite des clauses secondaires qui essayent de régler par avance toutes les occasions de conflit. Le vassal dit alors à son suzerain:"Qu'il m'arrive tel ou tel malheur si j'ai l'audace de rompre le traité". Cette parole est renforcée par un sacrifice où un animal est coupé en deux. On fixe chaque moitié sur un poteau. Le vassal passe ensuite entre les deux moitiés pour signifier qu'il mérite le même sort que la bête immolée en cas de rupture d'alliance. La célébration se termine souvent par un banquet.

L'auteur biblique nous raconte la scène qui se déroule entre Dieu et Abram à la manière de ces traités d'alliance entre des suzerains et leurs vassaux. Dieu commence par se présenter et par rappeler ce qu'il a fait pour son vassal: "C'est moi le Seigneur qui t'ai fait sortir d'Our des Chaldéens". Il lui annonce ensuite l'engagement principal: "Je te donne ce pays en possession".

Mais, par rapport au schéma politique habituel il y a une importante modification. Ici c'est le grand qui s'engage envers le plus faible et qui ne demande rien en retour. Dieu s'engage envers Abram. Non seulement il ne lui impose rien, mais il lui promet de lui donner une terre sans aucune contrepartie.

"Comment le saurai-je?" À cette question d'Abram, Dieu ne répond pas par des mots, mais par une liturgie qui se déroule en trois actes. Tout d'abord, Abram se procure des animaux pour Dieu, les coupe en deux, et place les moitiés face à face. Ce ne sont pas n'importe quels animaux. Ce sont ceux qui seront utilisés dans les sacrifices du Temple. Surviennent des rapaces qui sont des oiseaux de mauvais augure. Abram les chasse pour ne pas qu'ils passent entre les animaux. Dieu ne conclut pas une alliance avec des oiseaux de malheur mais avec l'ancêtre de son peuple choisi. Ce premier acte a lieu pendant le jour.

Le deuxième se déroule au coucher du soleil. "Une torpeur saisit Abram. Voici qu'une terreur et une épaisse ténèbre tombèrent sur lui". Cela n'a rien de naturel et n'évoque pas le sommeil de la nuit. Le troisième acte se passe la nuit. Dieu conclut une alliance sous la forme d'un four fumant et d'une torche de feu qui passent au milieu des moitiés d'animaux. Abram ne voit pas Dieu directement. Voir Dieu, c'est mourir. Dieu se révèle dans le feu.

C'est comme cela que, de génération en génération, le peuple d'Israël se raconte comment il a été choisi par Dieu en la personne d'Abram, comment Dieu s'est engagé unilatéralement et comment cette alliance repose plus sur la fidélité de Dieu que sur celle des humains.

(Revue "Fêtes et Saisons", avril 1995, p. 11-12).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/02/2013 20:02:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com