Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

UNE NATURE IRRÉVERSIBLEMENT BLESSÉE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> L'environnement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 18/02/2013 20:47:50    Sujet du message: UNE NATURE IRRÉVERSIBLEMENT BLESSÉE. Répondre en citant

S'il est une préoccupation qui s'imposera à nous dans les années à venir, c'est bien celle de l'écologie. Entre les années 1500 et 1850, une espèce disparaissait tous les dix ans; aux environs de 1990, dix espèces disparaissaient chaque jour et, en l'an 2000, une espèce disparaît toutes les heures.

Le bilan de nos destructions, en ce début de millénaire, est accablant: réduction tragique du nombre des espèces végétales et animales, bouleversement de cycles biologiques, disparition ou pollution massive de mers intérieures et de nappes phréatiques, recul au rythme de 20 millions d'hectares par an de la forêt tropicale, etc...

Mais, il y a plus grave encore. À chaque disparition, c'est une dimension potentielle de l'homme qui disparaît. Car tout se tient. L'homme est solidaire de la terre, des animaux et des plantes qui l'habitent. Or, cet ensemble cohérent est malade. Les répercussions de la crise planétaire retentissent jusque dans les profondeurs de la psyché humaine. Qui ne constate, en effet, que les populations des sociétés opulentes ne sont pas heureuses?

Dans le monde fini qui est le nôtre, la croissance ne peut être infinie. Il est grand temps de sortir d'une idéologie sommaire du développement: celle du toujours plus. La nature ne peut plus effacer nos destructions, aujourd'hui, nous la blessons de façon irréversible.

Aussi, non seulement il nous faut répondre de nos actes présents ou passés, mais la préservation de l'avenir est aussi de notre responsabilité. Faisons-nous ce qu'il convient pour que la vie après nous soit authentiquement humaine? Telle est la question nouvelle et incontournable des temps qui s'ouvrent.

Cette responsabilité prend sa source dans la reconnaissance d'une solidarité entre l'homme et le monde, où l'homme, et non plus le monde seul, aurait des devoirs à assumer.

Le chemin qui mène vers une véritable prise en compte du monde naturel est triple.

Il comporte des aspects techniques: comment moins polluer et économiser les ressources naturelles? Mais une deuxième phase s'avère nécessaire, qui relève du politique: tout type de société axé sur la production matérielle et la consommation est à reconsidérer.

Enfin, nous sommes renvoyés à notre façon d'être au monde. L'écologie doit devenir une "écosophie", l'image de cette sagesse millénaire de nos paysans, et rappeler que la terre n'appartient pas à l'homme, mais que l'homme, lui, est lié à la terre.[...]

(Bernard Durel: Revue "Fêtes et Saisons", janv. 2000, p. 12).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/02/2013 20:47:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> L'environnement Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com