Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'HOMÉLIE QUI NOUS PARLE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La messe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 27/05/2013 15:33:32    Sujet du message: L'HOMÉLIE QUI NOUS PARLE. Répondre en citant

Depuis plusieurs années, des enquêtes réalisées auprès des fidèles catholiques révèlent à la fois l'importance qu'ils accordent à l'homélie et leur critique face à celle qui ne les rejoint pas dans leur vécu ou qui ne touche pas leur coeur. On qualifie souvent l'homélie comme étant ou bien "ennuyante", "distrayante", "répétitive", ou encore "déconnectée " de la réalité, c'est-à-dire trop intellectuelle. Et malheureusement, je dois avouer que souvent, les gens ont raison de nous faire ces reproches. Remarquez que ce n'est pas toujours la faute du prêtre: autant le fidèle que le prêtre peuvent être fatigués, préoccupés, malades ou déprimés, etc.

Mais j'ai remarqué qu'avec certains homélistes, je deviens tout naturellement distrait, alors qu'avec d'autres, j'ai une grande capacité d'écoute et un intérêt constant. N'oublions pas que je parle ici d'écoute régulière des mêmes homélistes à différentes occasions. Alors, comment expliquer ces constantes dans la distraction ou l'attention?

En premier lieu, l'homéliste devrait toujours se rappeler, avant de préparer son homélie, que son message d'actualisation des lectures et de l'évangile est un entretien familier et non une conférence. Il ne s'agit pas de montrer aux gens sa capacité intellectuelle, ni d'étaler ses talents d'orateur en donnant un spectacle. Par des mots à la fois simples, chaleureux et concrets - que toute la famille peut comprendre - l'homéliste livre son message avec simplicité et conviction. Il témoigne ainsi de son amour et de son attachement pour Jésus et pour ses frères et sœurs qui l'écoutent.

Ce qui m'amène au deuxième point qui peut aider le prédicateur à passer d'une homélie qui provoque les distractions, à une homélie qui suscite l'attention. Après avoir fait une certaine recherche intellectuelle en vue de mieux comprendre le sens et le contexte des lectures et de l'évangile, l'homéliste a le devoir de se retirer pour méditer et dialoguer avec Jésus. Sans ce temps d'intimité, le message final livré aux fidèles est un message qui risque de demeurer strictement dans la sphère intellectuelle, car il ne provient pas du coeur de Jésus. Il devient "mon" message, et par conséquent "ma" réussite ou "mon" échec. Il en résulte souvent un trac et une crainte d'échouer.

Le temps du dialogue avec Jésus donne au prédicateur l'assurance d'être mandaté pour parler en Son nom. Voilà un argument de taille qui a pour conséquence de susciter davantage l'attention des gens, car non seulement parle-t-on avec plus d'assurance, mais une fois le message livré, même s'il paraît parfois un peu décousu ou maladroit aux yeux de l'homéliste, il devient un message lumineux qui touche les cœurs selon le bon plaisir de Dieu et malgré les limites et les imperfections du prédicateur.

Enfin, un aide-mémoire ou un plan peut sécuriser l'homéliste s'il redoute les blancs de mémoire. Mais il faut prendre garde à l'habitude de lire l'homélie. Cette façon de faire provoque bien des distractions chez les auditeurs, car elle empêche les yeux et les gestes du prédicateur de communiquer en même temps son message à ceux qui le regardent. Le corps tout entier est un langage, nous disent les psychologues et spécialistes en communications. Les regards et les gestes, les pauses et les changements de ton jouent un grand rôle dans l'art de la communication. Tout peut contribuer à rendre plus visible le feu divin qui nous habite!

[...]

(Guy Desrochers, rédemptoriste: Revue Sainte Anne, Québec, Canada, sept. 2009, p. 4).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/05/2013 15:33:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La messe Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com