Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'ÉGLISE ET LE SIDA.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Le SIDA.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 29/05/2013 14:55:39    Sujet du message: L'ÉGLISE ET LE SIDA. Répondre en citant

On connaît le battage médiatique qui a entouré la déclaration du Pape Benoît XVI sur le sida. Voici ce que le Saint-Père a réellement dit dans l'avion qui l'emmenait en Afrique:" Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si les Africains ne s'entraident pas, on ne peut résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs: au contraire, le risque est d'augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement: le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuves. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Église, offrant ainsi une contribution très grande et très importante. Nous remercions tous ceux qui le font".

En s'exprimant ainsi, le Pape ne fait que reprendre à son compte la doctrine du Catéchisme de l'Église Catholique, publié en 1992 sous le Pontificat de Jean-Paul II. Le préservatif ne fait qu'ouvrir toutes grandes les portes au vagabondage sexuel, c'est-à-dire à la fornication. "La fornication, dit le Catéchisme, est l'union charnelle en dehors du mariage entre un homme et une femme libres. Elle est gravement contraire à la dignité des personnes et de la sexualité humaine naturellement ordonnée au bien des époux ainsi qu'à la génération et à l'éducation des enfants." [...]

Benoît XVI n'est donc pas victime d'un conservatisme rétrograde. Il ne fait que témoigner de sa fidélité à Celui qu'il représente et aux papes qui l'ont précédé, et non pas aux opinions de monsieur-tout-le-monde.

Concernant l'efficacité du préservatif, Edward C. Green, directeur du Projet de recherche de prévention contre le sida, au Harvard Center for Population and Development Studies, ajoute:" Le Pape a raison: les preuves scientifiques vont dans le sens des commentaires du Pape. Les préservatifs n'ont pas prouvé leur efficacité au niveau d'une population entière... Il y a une corrélation montrée par nos meilleures études, y compris l'étude de santé démographique financée par les États-Unis, entre la facilité de se procurer et d'utiliser un préservatif, et une augmentation des taux d'infection du VIH. Cela pourrait être dû en partie à un phénomène de "compensation du risque", ce qui veut dire que lorsqu'on dispose d'une technologie de réduction du risque comme le préservatif, on en réduit le bénéfice par compensation, avec des comportements que l'on n'aurait pas sans cette technologie de réduction du risque". Consacrer le risque par l'usage du préservatif, c'est, en somme, envenimer la crise du sida, tout en prétendant le combattre. C'est comme vendre des voitures avec ceinture et coussin gonflable, mais sans exiger des conducteurs une limite de vitesse.

(Raymond Tremblay, rédemptoriste: Revue Sainte Anne, Québec, Canada, juin 2009, p. 27).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/05/2013 14:55:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Le SIDA. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com