Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'USAGE DE L'ENCENS AU-DELÀ DES FUNÉRAILLES CHRÉTIENNES.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La liturgie.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 26/06/2013 18:52:25    Sujet du message: L'USAGE DE L'ENCENS AU-DELÀ DES FUNÉRAILLES CHRÉTIENNES. Répondre en citant

Les rites funéraires nous associent à l'usage de l'encens durant la célébration, d'abord pour honorer les dons déposés sur l'autel, puis pour souligner l'importance de l'autel lui-même, enfin pour poser un signe de respect sur le corps ou les cendres de la personne défunte. Tout en appréciant le caractère original de cette pratique qui fait partie du rituel propre du dernier adieu des funérailles chrétiennes, n'aurions-nous pas avantage à utiliser plus souvent ce symbole de prière et d'offrande au Seigneur dont la fumée éveille en nous l'élévation?

Le rite de l'encens est un rite très ancien. Il remonte à la plus haute antiquité. Il existait, il y a 5 000 ans, chez les Égyptiens, On le retrouve aussi chez les Cananéens, le Grecs, le Romains et le Mexique pré-colombien. Au livre de l'Exode, Dieu prescrit à Moïse l'usage de l'encens: "Tu feras un autel où faire fumer l'encens. Aaron y fera fumer l'encens aromatique chaque matin. Lorsqu'Aaron replacera les lampes entre les deux soirs, il le fera encore fumer" (Ex 30, 1-10).

L'encens rend tellement honneur que l'on y voit depuis toujours un geste d'adoration réservé à Dieu seul. Durant les trois siècles de persécution romaine, le signe du reniement de la foi chrétienne exigé par les empereurs consistait à faire brûler de l'encens devant leur statue impériale divinisée. Les Mages, tombant à genoux, se prosternèrent devant Jésus, et lui offrirent de l'or, de l'encens et de la myrrhe.[...]

Au chapitre sixième d'Isaïe, lors de son appel à devenir prophète, des braises brûlent sur l'autel et le temple est rempli de fumée. Nos actes liturgiques nous mettent en communion avec les saints et les anges du ciel qui prient avec nous le Père, le Fils et l'Esprit ("Constitution sur la liturgie", no. Cool.

Usage le dimanche, lors des solennités et des fêtes!

Encenser le livre de la Parole lors d'une célébration dominicale, ou encore les dons, l'autel, le célébrant principal et l'assemblée, ajoute à la prière communautaire qui, dans un temps de silence, devient offrande et action de grâce. L'encens est aussi d'usage contemporain, tout en gardant son caractère cultuel. Il peut rappeler à l'assemblée sa nature de corps du Christ quand, dès le début de la célébration, elle est encensée. À chaque équipe pastorale et à chaque comité de liturgie de repenser cet usage intéressant de la prière chrétienne.

(Louis-André Naud: Revue Pastorale-Québec, sept. 2010, p. 32).

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 26/06/2013 18:52:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La liturgie. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com