Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

POURQUOI OPPOSE-T-ON FOI ET RAISON?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Science et foi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 29/06/2013 19:22:59    Sujet du message: POURQUOI OPPOSE-T-ON FOI ET RAISON? Répondre en citant

Foi et raison: c'est le sujet d'examen par excellence! Et cela ne date pas d'hier: à partir du Moyen-Âge, le lien organique entre la philosophie et la théologie s'est peu à peu dissous, au profit du courant rationaliste s'opposant à la foi, perçue comme aliénante pour le développement de la pleine rationalité. La raison devait briller seule au front des philosophes, et leur suffire pour expliquer le monde. Aujourd'hui, le débat se borne souvent à savoir quelle dosse de raison nous concédons à la foi: un peu plus ou un peu moins? L'idée est tellement vissée dans les cervelles que nous oublions d'oser la question inverse: est-il bien raisonnable de ne pas croire? Ce n'est donc pas un hasard si Jean-Paul II en a fait le coeur de l'encyclique "Fides et ratio", qui reprend l'historique d'un clivage sans fondement et rappelle que "la foi et la raison sont comme deux ailes qui permettent à l'esprit humain de s'élever vers la contemplation de la vérité". Le Saint-Père, prudent, ne proclame pas tout net qu'on ne peut pas arriver à la foi par la raison, et que c'est la foi qui doit éclairer la raison pour comprendre le monde en vérité. Il faut croire pour voir. Ce qui est folie pour les adeptes d'une philosophie sans Dieu est bonne nouvelle pour les chrétiens, qui craignent que le christianisme soit aujourd'hui à court d'arguments. "Je crois pour comprendre", disait saint Anselme au XIe siècle. Il faut croire d'abord, pour donner à sa raison une chance de faire bonne figure, devant ce que Descartes appelait "la puissance incompréhensible de Dieu". Le Concile Vatican I l'affirmait: raison et foi sont inséparables mais irréductibles. Pour défendre cette conviction, les premiers chrétiens ont eu une assurance inégalée. Justin le Philosophe, vers l'an 150, ose ainsi écrire à l'Empereur Antonin:" Le christianisme est la seule philosophie sûre et profitable". Car son objet est le "Logos", le Christ fait homme, la raison personnifiée. L'audace tranquille de Justin lui a valu sa tête. "C'est bien parce qu'ils vivaient (les penseurs chrétiens) intensément le contenu de la foi qu'ils savaient atteindre les formes les plus profondes de la spéculation", poursuit Jean-Paul II, en excellent pédagogue. Les vrais philosophes, ceux qui cherchaient la vérité pour de bon et qui s'en donnaient les moyens en commençant par croire, c'étaient les chrétiens. Nous avons du mal à concevoir que la croyance, qui semble si peu scientifique, si peu "moderne", puisse conduire à la pleine possession d'une intelligence plus vive... Et pourtant: foi et raison se conjuguent bien!

(Anne-Lise David: Revue Croire, "Le Pèlerin", 13 juin 2013).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/06/2013 19:22:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Science et foi Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com