Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'AVÈNEMENT DE L'AVENIR.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> L'Avent.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 20/07/2013 18:58:25    Sujet du message: L'AVÈNEMENT DE L'AVENIR. Répondre en citant

L'Avent m'apparaît comme la reprise annuelle, symbolique et liturgique, de toute l'espérance humaine, de tous les espoirs humains.

À un premier niveau, l'Avent est la réactualisation de l'espérance d'Israël, espérance à la fois d'un Messie, du Royaume de Dieu, de la fin des temps. Espérance et espoirs un peu confus: récoltes abondantes, lait et miel, Cité de David, victoire d'Israël sur tous ses ennemis, fraternité humaine, réconciliation, paix.

Dans plusieurs traditions religieuses s'exprime une espérance analogue: Nirvana, Royaume de Shambhala ( où tous les êtres sont "éveillés" et agissent avec compassion), Paradis musulman qui apparaît comme le repos du guerrier, vie au Paradis des ancêtres. De nos jours, certains mettent leur espérance dans la vie sur une autre planète, dans une vie éternelle en compagnie des grands Sages de l'humanité, ou dans des réincarnations qui, de vie en vie, conduiront vers la pleine Lumière.

Peu d'humains peuvent vivre sans espoirs: "demain sera plus beau". Très peu d'humains ont vécu sans espérance d'une vie de bonheur, où les amants, les familles, les clans et les nations se retrouveront, définitivement réconciliés entre eux et avec Dieu, sans souci de l'avenir, puisqu'on sera dans l'avenir.

Pourtant, en ce monde qui est le nôtre, de plus en plus de gens pensent que la souffrance, la vieillesse et la mort sont la fin de tout, que les injustices, les conflits et les guerres resteront à jamais notre pain quotidien. Les froids observateurs de l'histoire en font une observation de valeur scientifique: il y en a toujours eu depuis que les animaux sont apparus sur la planète, il y en aura toujours jusqu'à ce que le soleil explose de sa dernière explosion, où, pour le moins, jusqu'à ce que la planète suffoque avec toute la vie qui la couvre. La terre brûlée!

En fait, les visions de l'avenir oscillent toujours entre la catastrophe et le renouveau, qu'il s'agisse du climat, de la bourse, de la santé, des examens, des élections. Souvent l'avenir se situe entre le meilleur et le pire, mais il est des fois où le pire arrive et des fois où le renouveau se produit. À cet égard, pessimisme et optimisme sont plutôt des humeurs que des prévisions justes, et le jovialisme a les ailes bien fragiles: mieux valait être "pessimiste" qu'optimiste en 1938 et à la veille de l'invasion de l'Irak!

Avec tous les inconnus qui sont en jeu, l'avenir est facilement le lieu de toutes les illusions: "demain sera plus beau", dit le naufragé au milieu des flots; "demain, je serai guéri", dit le jeune leucémique en rémission; "demain vous serez millionnaire", dit le courtier. Pas toujours sûr!

Par ailleurs, on a reproché aux Églises de se faire les dépositaires exclusifs de la vie après la mort, voire de la vie éternelle. Abus de pouvoirs, certes! Vers cet avenir, les chemins sont multiples et secrets. Aucun n'est infaillible, puisqu'il repose sur la foi de chacun, la foi en une promesse qui dépasse toute prévision et qui a la valeur de celui qui promet. D'autres parts, les voies spirituelles n'ont pas toujours su trouver l'équilibre entre les espoirs terrestres et l'espérance ultime. À vrai dire, cet équilibre n'est pas facile à sauvegarder, entre le mieux être humain et la dimension d'éternité, entre la jouissance et le non-attachement, entre le besoin de manger et la joie de contempler.

Remarquons enfin que c'est la désespérance qui se voile sous les traits des espoirs insatiables. Il n'y a rien à attendre de la société, de l'humanité, de la vie, alors il faut tirer son épingle du jeu, vivre au max, jouir au max, accumuler au max, puisqu'il n'y a pas de lendemain et que l'on est seul au monde. Les masques de la désespérance annoncent souvent la catastrophe de tous les espoirs.[...]

(Pierre Pelletier: Revue "Présence Magazine", déc. 2008-janv. 2009, p. 9).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/07/2013 18:58:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> L'Avent. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com