Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

POUR MIEUX CONNAÎTRE LES SIKHS.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le sikhisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 07/08/2013 19:19:09    Sujet du message: POUR MIEUX CONNAÎTRE LES SIKHS. Répondre en citant

Le kirpan ( cette dague cérémoniale) ou le turban ( le pagri) font plus parler des Sikhs que le seva (le service désintéressé aux autres) ou l'extraordinaire égalité qui règne entre femmes et hommes de la communauté...

[...] Derrière des allures parfois spartiates, la pensée sikhe est imbibée d'humanité: le service, le développement spirituel et la justice pour le monde sont au coeur de ses principes. Guru Nanak (1469-1539), fondateur de cette religion, expliqua que tous, en tant qu'enfants de Dieu ( surnommé Waheguru) sont par conséquent égaux: ni le statut social, ni le sexe, ni la race, ni même la religion ne doivent justifier une quelconque oppression ou injustice à l'égard des individus.

Cette insistance sur l'égalité des êtres humains était révolutionnaire à une époque où les castes, dans les sociétés indiennes, allaient de soi pour la majorité, et où l'infériorité des femmes était pensée courante également. Ainsi chez les Sikhs, n'importe qui parmi les "baptisés" adultes (10% de la communauté environ), homme ou femme, peut présider une cérémonie en la présence des écrits sacrés, le "Guru Grant Sahib", devant la congrégation.

Devenir sikh, comme le nom l'indique, c'est devenir un disciple, un étudiant de la vie, bref une sorte d' "apprenant spirituel". La discipline sikhe suppose entre autre de gagner sa vie honnêtement (kirat karna), garder Dieu à l'esprit en tout temps et de le prier à l'aube comme à n'importe quel autre moment de la journée (nam japna et nam Simran). Le partage avec les autres (vand chakna) et avec sa communauté à laquelle il faut verser 10% de son salaire (daswand) SONT ÉGALEMENT ESSENTIELS, COMME LA PROTECTION DES PAUVRES, DES FAIBLES ET DES OPPRIMÉS.

LE SEVA, CE SERVICE DÉSINTÉRESSÉ RENDU À TOUT ÊTRE HUMAIN, EST CERTAINEMENT L'UN DES PRÉCEPTES LES PLUS IMPORTANTS DE LA FOI SIKHE. BHAI KANHAIYA (1648-1718) L'A SUPERBEMENT ILLUSTRÉ LORSQUE, sur un champ de bataille où gisaient Sikhs et Moghols en 1704, il est allé donné à boire aux ennemis comme aux siens. De fait, il précéda de 170 ans les intuitions d'Henri Dunant, père fondateur de la Croix Rouge qui agit selon le même principe.

Enfin, le respect des autres religions demeure un élément central de la foi sikhe. Aucune religion n'a le monopole de la vérité spirituelle: au contraire, les enseignements de tous les prophètes et saints sont l'héritage de l'humanité entière et doivent être partagés avec tous. "Ces religions ne sont que différentes voies vers le même sommet", explique-t-on. En ce sens, il est acceptable pour un Sikh que furent incorporés des écrits de sages hindous ou soufis en cohérence avec la foi sikhe.

On compte environ 25 millions de Sikhs dans le monde, dont la plupart dans le Punjab actuel, près de la frontière indo-pakistanaise. Un million et demi vivent en Amérique du Nord, et parmi eux approximativement 300 000 au Canada. Si la majorité des Sikhs résident en Colombie Britannique et en Ontario, on estime à 12 000 le nombre de Sikhs au Québec ( la plupart résidant dans la région de Montréal). [...] La décision à l'unanimité de la Cour Suprême du Canada en faveur de Gurbaj Singh Multani, rendue le 2 mars 2006, montre aussi l'ouverture du pays aux Sikhs. Désormais les jeunes Sikhs peuvent légalement porter le kirpan - à partir du moment où cette dague de moins de 14 cm demeure cousue à l'intérieur du vêtement et n'est portée que pour des raisons religieuses et symboliques.[...]

Voici les 5 articles de foi - les cinq K.

On parle souvent du kirpan qui symbolise la volonté de Dieu, la défense de la justice et la dignité de la communauté sikhe. Or seuls les Sikhs baptisés doivent le porter. De même pour les baptisés, quatre autres signes font partie de l'habillement sikh: avoir les cheveux et poils non coupés ni taillés (Kesh); garder un peigne dans les cheveux (Kangha) pour symboliser la propreté et de netteté; porter des sous-vêtements (Kacchera) ressemblant à des boxers qui symbolisent la décence et la chasteté; arborer un bracelet en fer ou en acier (Kara) qui protège le poignet et symbolise la retenue dans les actes.

(Xavier Gravend-Tirole: Revue "Présence Magazine", sept. 2008, p. 25-27).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/08/2013 19:19:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le sikhisme Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com