Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

TÉLÉPHONE PORTABLE: L'AMI SANS-GÊNE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Nouvelles technologies d'information
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 29/08/2013 19:41:55    Sujet du message: TÉLÉPHONE PORTABLE: L'AMI SANS-GÊNE. Répondre en citant

Le portable a bouleversé nos vies! Grâce à lui, paroles, SMS, photos et vidéos s'échangent à flots continus d'un bout à l'autre de la planète et... de la famille. Mais faute de règles communes, chacun improvise son propre mode d'emploi. Voici quelques pistes afin que communiquer avec ses enfants, son conjoint ou encore ses amis, demeure un plaisir.

Huit Français sur dix en possèdent un: le téléphone portable, inconnu à la fin des années 1980, fait désormais partie de notre quotidien. Maniable et polyvalent, ce concentré de technologie correspond parfaitement aux exigences de l'époque moderne. "La famille d'aujourd'hui est par excellence "relationnelle": elle valorise la vie commune, tout en cherchant à préserver le besoin d'autonomie de chacun. Le portable est l'outil qui permet de vivre cette tension", souligne la sociologue Joëlle Menrath. Tension, le mot dit bien la difficulté de l'exercice. À la manière d'un élastique plus ou moins tendu, le téléphone mobile autorise un lien permanent avec nos proches. Mais comment gérer cette présence à distance? De l'affection à l'intrusion, il n'y a qu'un pas, et chacun place le curseur où il l'entend. Les parents d'adolescents le savent bien: leurs enfants trouvent toujours mille parades pour n'être pas joignables - portable déchargé, "hors zone", appareil inaudible au fond du sac...-, alors que l'inverse est rarement vrai. Un ado qui cherche à "biper" ses parents parvient généralement à ses fins!

Nonobstant ce petit jeu dont personne n'est dupe, le portable permet un flux d'échanges sans précédents, souvent plus subtils qu'on l'imagine. L'exemple des textos - ou SMS-, ces brefs messages écrits qu'on envoie sans compter ( 134 textos mensuels par portable, en moyenne, depuis l'apparition des forfaits illimités) est éloquent. Grâce à lui, parents et enfants tissent des liens à la fois légers et profonds. [...]Bien davantage qu'une boîte mail ouverte à tous vents, la messagerie texto est un peu "le salon privé" de nos portables. Certains messages à haute teneur affective y sont d'ailleurs archivés pendant des semaines.

En couple également, les textos sont un excellent baromètre de l'humeur conjugale. Envoyer un mot doux, solder une dispute, signaler discrètement sa présence - "Bien rentré, apl moi" sont autant de manière de réactiver le lien amoureux, de réajuster son rôle dans le couple.

Outil parmi d'autres, le texto illustre bien les atouts de la communication par portables interposés: des échanges instantanés, personnalisés, évolutifs. Mais cette incitation permanente à "être là sans y être" n'a pas que des avantages. Les enseignants en savent quelque chose: pour un élève, rien de plus facile que de pianoter un message sous le bureau tout en faisant mine de suivre le cours. En famille aussi, le coup d'oeil oblique à son écran de portable pendant les repas est un grand classique. Difficile de rester attentif à autrui quand le mobile vibre au fond des poches!

Et les adultes ne sont pas les derniers à céder à la tentation. La promesse de socialisation de la téléphonie mobile - "Tous joignables, tous reliés"- ne serait-elle qu'un leurre? " Là où le portable nous promet le réconfort de la tribu, cette liaison incessante avec les autres cache une cassure des liens sans précédent" dénoncent les philosophes Miguel Benasayag et Angélique del Rey.[...]

La rupture de lien est d'autant plus traumatisante parfois que pour la grande majorité des jeunes, le portable est un objet très cher, presque une extension d'eux-mêmes. Leur mobile, c'est toute leur vie qu'ils y stokent. Depuis l'apparition des "Smartphones", ces appareils permettant de se connecter en tous lieux à Internet, les relations entre jeunes se sont durcies, constate Carole Wiart, écoutante au Fil Santé Jeunes: "Via Facebook ou les blogs, il suffit de quelques secondes pour diffuser rumeurs, photos compromettantes... Les jeunes réalisent mal la violence d'une telle diffusion. Pour eux, tout cela reste de l'ordre du jeu. Aux parents de leur rappeler les conséquences, y compris juridiques, de ces actions"

Pour éviter de telles dérives, faut-il inventer un nouveau savoir-vivre téléphonique? Encouragés par l'ingéniosité des opérateurs de téléphonie mobile - "Vos cinq numéros préférés gratuits", "Appels illimités après 18 heures"-, les conversations privées n'ont jamais occupé autant de place dans nos emplois du temps. Mais avons-nous déjà pris le temps de réfléchir à ce qui se passe quand nous sommes au bout du fil? Que se joue-t-il dans notre désir d'être toujours connectés?[...]

(Maryvonne.buss@bayard-presse.com: Revue Panorama, déc. 2010, p. 41-43).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/08/2013 19:41:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> Nouvelles technologies d'information Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com