Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE MANTEAU DE BARTIMÉE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 23/09/2013 18:58:17    Sujet du message: LE MANTEAU DE BARTIMÉE. Répondre en citant

On connaît tous ce fameux petit récit de la guérison du mendiant aveugle Bartimée à la sortie de Jéricho (Mc 10, 46-52 et par.). Ce récit est relaté dans les trois synoptiques, avec quelques différences. Dans l'évangile de Marc, l'aveugle guéri a un curieux comportement: "Rejetant son manteau, il se leva d'un bond et il vint vers Jésus" (Mc 10, 50). Le problème n'est pas que l'aveugle, aussitôt guéri, se lève d'un coup sec pour suivre Jésus. Ce qui est curieux, c'est qu'il se débarrasse d'abord de son manteau. Quel étrange détail! Pourquoi laisse-t-il son manteau? Le récit ne le dit pas. Le manteau était-il sale? Encombrant? Faisait-il trop chaud? Peut-être, mais ces explications ne trouvent pas vraiment d'appui dans le texte. En voici une autre inspirée de la Bible et qui coïncide avec le contexte de la Palestine à l'époque de Jésus.

Dans l'Ancien Testament, il y a une loi juive qui stipule que si quelqu'un prend en gage le manteau d'une personne, il est obligé de le lui rendre avant la tombée de la nuit (Ex 22, 25-26). Lorsqu'un individu doit donner son manteau en gage, c'est que c'est vraiment tout ce qui lui reste. En Palestine à l'époque de Jésus, le manteau est la dernière possession du pauvre; lorsqu'une personne ne possédait plus rien, elle possédait au moins un manteau. Ce manteau servait non seulement de vêtement le jour, mais de couverture la nuit; les nuits sont froides en Palestine, même dans le désert!

Le récit de la guérison de l'aveugle de Jéricho précise justement que Bartimée était un pauvre; c'était "un mendiant aveugle, assis au bord du chemin". Il y a lieu de croire que Bartimée ne possédait rien d'autre que son manteau. Lorsque le récit le montre laissant son manteau, c'est une façon de dire qu'il abandonne tout ce qu'il possède pour se diriger vers Jésus.

Pour la compréhension du récit, il est intéressant de remarquer qu'on a là, dans le langage utilisé par les premiers chrétiens, une façon de décrire le comportement d'un disciple idéal. Que fait Bartimée? Trois choses. Premièrement, "il rejette son manteau", c'est-à-dire qu'il abandonne tout ce qu'il possède. Deuxièmement, "il se lève d'un bond", en d'autres mots: il ne prend pas le temps de réfléchir, de peser le pour et le contre, sa décision n'est pas guidée par la raison ou la réflexion; il part sur un coup de tête, dirions-nous, il saute sur l'occasion. Enfin, Bartimée "va vers Jésus", en qui il a foi, avant même d'être guéri.

(Christian Boyer, historien et bibliste: Revue Pastorale-Québec, janv. 2009, p. 32).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/09/2013 18:58:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La Bible Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com