Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

SPIRITUALITÉ BIEN ORDONNÉE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Vie spirituelle.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 30/09/2013 19:02:12    Sujet du message: SPIRITUALITÉ BIEN ORDONNÉE. Répondre en citant

Longtemps, j'ai cru que la télévision deviendrait un instrument de compassion. Alertés sur la misère du monde, nous ne pourrions que voler au secours des victimes de tout acabit. Or, très souvent, les images de corps squelettiques, blessés, handicapés, d'yeux hagards ou embués de larmes, à l'heure du repas, nous laissent de marbre. Quand elles ne nous inclinent pas à zapper vers quelque divertissement, léger baume sur nos petites plaies. Pour justifier notre insensibilité nous invoquons le pilonnage du malheur ( on n'en a jamais fini avec la souffrance du monde!), la faiblesse de nos moyens ou la détresse qui s'étale à notre porte et nous interdit de regarder au-delà.

Au palmarès de l'insensibilité collective la tragédie qui se déroule en Afrique, dans les Grands Lacs, occupe une place de choix. À quelques nuances près, elle n'est pas à l'honneur des gouvernants. Car on a les responsables qu'on mérite et rien de tel, pour les incliner à l'action, qu'une opinion publique mobilisée par un scandale.[...]

Il est des tragédies plus diffuses et plus souterraines. Le Sommet Mondial de l'Alimentation, tenu à Rome du 13 au 17 novembre 1996, a permis de rappeler - timidement - une des grandes plaies de l'humanité: la faim. 750 millions de personnes environ souffrent de malnutrition, dont 180 millions d'enfants. Parmi ceux qui ont tiré la sonnette d'alarme, le Pape. Dans un discours aux représentants des 194 pays participant au Sommet, Jean-Paul II a qualifié les contrastes entre l'opulence des uns et la misère des autres "d'insupportables pour l'humanité". Et il a demandé que se développent une "culture du don" et une "éthique de la solidarité". Mais le Pape en est conscient, la "charité. alimentaire" ne suffit pas. Le problème a une dimension structurelle - politique, économique. Si " de gigantesques réserves de production existent". la question clé est en effet celle d'une distribution équitable. Or, d'après les tendances à l'oeuvre aujourd'hui, "l'accroissement des inégalités va se poursuivre... La pauvreté de masse touche déjà 1,3 milliard de personnes qui sont les premières frappées par la malnutrition" (Hors-série de la revue Croissance: "les clés de la planète", 1996).

Nous faisons, en Occident, de grands discours sur la quête spirituelle - moi le premier. Et nous nous réjouissons qu'avec l'effacement du scientisme, les questions ultimes, celles qui concernent la destinée, connaissent un regain d'intérêt. Mais qu'entendons-nous par spirituel? La recherche narcissique d'un épanouissement personnel qui nous rendrait plus vives les couleurs de la vie? L'évasion dans un nirvana mal compris, qui nous ferait oublier la rumeur de la terre et les cris des hommes? La vraie spiritualité se mesure à l'aune de l'engagement. C'est à travers le souci de l'autre qu'on rejoint, le cas échant, le Tout Autre.

À l'époque de Hitler, il y avait de la spiritualité. Les églises étaient remplies. Exégètes et théologiens passaient au crible la "Parole de Dieu". Les œuvres charitables fleurissaient. Et pourtant, quand la Bête immonde se dévoila, s'attaquant à la "vermine", au rebut de l'humanité que représentaient, à ses yeux, handicapés, Juifs et Tziganes, plus quelques autres, il y a eu trop peu de voix pour s'opposer à elle, troubler le ronron des rites, des vérités transcendantes et de la charité officielle. Combien de "spirituels", ou se croyant tels, se sont tus, quand ils n'ont pas trouvé dans leurs Écritures et leurs doctrines des raisons d'accepter l'Inacceptable?

On peut gémir sur le développement de l'athéisme et y voir la "révolte de l'homme" contre la Transcendance. Mais l'athéisme naît aussi - surtout - de l'incapacité assez fréquente des croyants à dire non: non au mépris de l'humain, à l'apologie de la souffrance rédemptrice - la souffrance des autres, bien sûr.[...]

J'aime bien la plume de Jean-Paul II QUAND ELLE S'ATTAQUE AU SCANDALE DE LA FAIM. J'APPRÉCIE MOINS QUE SES MINISTRES S'EN PRENNENT À L'UNICEF.[...]

(Jean-Paul Guetny: Revue "L'Actualité religieuse, 15 déc. 1996, p. 2-3).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/09/2013 19:02:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Vie spirituelle. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com