Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DIEU ME PARLE-T-IL AU TRAVERS DE MES ÉMOTIONS?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La foi
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 03/01/2014 19:58:34    Sujet du message: DIEU ME PARLE-T-IL AU TRAVERS DE MES ÉMOTIONS? Répondre en citant

[...] La foi comporte une indéniable dimension affective, et il n'est pas de vie spirituelle sans émotions. Il arrive que Dieu nous touche au coeur. Mais comment reconnaître - sans illusion - les signes qu'il nous lance au travers de ces émotions?

À tous ceux qui se demandent quelle place accorder à ce que nous ressentons dans la vie spirituelle, il est explicitement dit que ce n'est pas le sentiment qui peut fonder notre vie intérieure mais la grâce de Dieu.

Qu'est-ce à dire? L'Église, une fois de plus, serait-elle frileuse devant ce qu'éprouve notre chair? Le rationalisme de notre théologie viendrait-il pourchasser, jusque dans nos corps, l'égarement de nos sensations? Voilà de quoi relancer la guerre entre les différents courants spirituels qui animent ( et parfois... agitent) l'Église.

Pourtant, nous le savons, il n'est pas de vie spirituelle sans émotion ni impression. Notre prière est une succession de joies et de troubles. Jour après jour, au gré des textes bibliques que nous méditons, au fil des événements que nous portons dans le silence, nos oraisons nous laissent paisibles ou agités, voire circonspects.

L'Église le sait. Chacune des traditions spirituelles qui l'irriguent a grandi dans le déchiffrement de cette alternance entre consolations et désolations. L'Église ne se méfie pas des sentiments. Elle veut évangéliser leur immédiateté.

Ce que nous ressentons jaillit directement en nous, sans médiation, sans autre intermédiaire. Nous risquons donc de nous y identifier immédiatement, sans distance ni réflexion.

Nous avons tous entendu des propos comme ceux-là:" J'ai ressenti quelque chose. Dieu était là, il me parlait." Et son contraire:" Je ne sens rien, donc il m'abandonne!" Ces paroles sont-elles si extrêmes, si caricaturales qu'il n'y paraît? N'est-ce pas notre propre raisonnement lorsque nous disons que nous nous ennuyons à la messe et que donc..., nous n'arrivons pas à y trouver Dieu! C'est sur ce "et donc" que l'Église veut nous alerter et qu'il nous faut nous laisser éclairer. Ce sont les conclusions que nous tirons de nos sensations que l'Église nous invite à laisser être portées par la grâce de Dieu. Ce que nous ressentons est unique, incontestable. Mais les conclusions que nous en tirons, elles, demandent à être évangélisées.

Pour cela, honorons déjà l'enchaînement dans lequel se placent toutes nos sensations. Si elles sont uniques, ponctuelles et n'appartiennent qu'à nous, elles n'en demeurent pas moins solidaires d'une cohorte interrompue d'autres sensations. Comme la santé d'un arbre se juge aux fruits qu'il produit, toute perception, aussi intense et exceptionnelle soit-elle, est à relier avec ce que nous avons précédemment ressenti, ainsi qu'avec ce qu'elle inaugure dans la suite des jours. Plénitude ou impression de déréliction, foisonnement de sensations ou absence de sentiment, sont à accueillir comme un itinéraire de discernement. Sur ce chemin, ce que nous avons perçu va trouver sa maturation, acquérir sa profondeur et sa confirmation.

Laisser ainsi intervenir le temps permettra ensuite de déployer les raisonnements qui ont suivi notre sentiment et sont venus s'y greffer.[...] Lorsque Ignace de Loyola arrive à Paris pour entreprendre des études universitaires, il ressent une grande désolation intérieure. Naît aussitôt en lui la conviction qu'étudier ne peut qu'éloigner de Dieu, que la vie spirituelle ne peut y trouver une juste place dans un labeur intellectuel. Seul le temps va lui permettre de découvrir, derrière cette désolation brute, la tentation de fuir un combat plus profond. En décidant d'aller contre ce qu'il ressentait, en choisissant de rester et de relever le défi spirituel d'une formation intellectuelle, Ignace récoltera des fruits inestimables. Ce que nous ressentons peut aussi nous enfermer dans l'illusoire. Gardons-nous de ce traquenard.

En acceptant de ne pas tomber dans le piège de l'immédiateté, nous acceptons de laisser s'évangéliser l'espace qui sépare ce que nous avons ressenti des conclusions que nous en avons nous-même tirées.

En redonnant une place à la médiation du temps, nous nous replaçons dans une plus juste relation avec Dieu et avec le monde qui nous entoure.

Nous voudrions que ce que nous avons ressenti jaillisse brut, pur de tout raisonnement, exempté d'échos personnels, de renvois à notre propre histoire. Il n'y a pas que de la naïveté à agir ainsi. Il y a surtout un refus sans cesse réaffirmé de fuir notre place dans la création. Nous avons toujours trop tendance à vouloir gommer la médiation du monde et de la chair.

Nous n'arrivons pas à nous défaire de l'image d'un Dieu qui aimerait à manipuler directement les humains par les événements ou les sentiments. Nous aimerions être en "prise directe" pour nous exempter du travail de déchiffrement où se forge notre liberté devant Dieu.[...]

(Pascal Sevez, jésuite: Revue Panorama déc. 2001, p. 36-37).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/01/2014 19:58:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> La foi Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com