Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LA TRENTAINE ET L'ACCUEIL DE LA VIE.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La vérité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 30/01/2014 20:04:25    Sujet du message: LA TRENTAINE ET L'ACCUEIL DE LA VIE. Répondre en citant

lA PÉRIODE DE LA TRENTAINE S'ÉCHELONNE DE 25 À 35 ANS. LE JEUNE ADULTE COMMENCE À MESURER L'ÉCART ENTRE SES RÊVES ET LA RÉALITÉ, SES DÉSIRS ET LES OBLIGATIONS DE LA VIE. IL PREND CONSCIENCE DU PARCOURS DÉJÀ ACCOMPLI, QU'IL EST LE SEUL À POUVOIR ASSUMER, SANS TROP REMETTRE EN QUESTION CERTAINS DE SES ENGAGEMENTS, COMME SON TRAVAIL ET SA VIE DE COUPLE. IL DÉSIRE SE RETROUVER DAVANTAGE LUI-MÊME, ÊTRE PLUS LIBRE, MOINS ANGOISSÉ. IL SE POSE OCCASIONNELLEMENT CETTE QUESTION, QUI PRÉFIGURE LA CRISE DE LA QUARANTAINE:" CE QUE JE FAIS ACTUELLEMENT, EST-CE BIEN CELA QUE JE VEUX FAIRE TOUTE MA VIE"?

La trentaine ressent parfois une insatisfaction, résultat d'un désir obscur qui n'est pas comblé. Une partie de lui-même est restée dans l'ombre, à cause des normes socio-culturelles, économiques et parentales. Cette partie enfouie comme un trésor veut maintenant se laisser découvrir. Il s'agit de naître à soi-même, non à ce que les autres attendent. Les relations avec le patron et les collègues de travail, le conjoint et les enfants, se modifient. Le respect de sa personne devient vital, la gratuité dans l'intimité plus importante. Il donne du sens à ses réalisations, mais il constate que ses décisions ne sont pas toujours en conformité avec ses points de repère et ses valeurs.

Vers 35 ans, l'adulte réalise avec plus d'acuité que le temps est limité. Il ne peut pas tout faire. Il connaît mieux ses aptitudes, mais il se demande quelles sont ses priorités maintenant. "Est-ce que je peux avoir cette promotion annoncée depuis un mois? Dois-je avoir un autre enfant ou mettre un frein à ma carrière? Est-ce que je veux changer de métier?" "Comment être disponible aux enfants et continuer le travail à l'extérieur?" "Est-ce que ça vaut la peine de faire tous ces efforts?" "Comment assumer le reste de ma vie"?

La tentation est de courir à gauche et à droite, sans prendre le temps de s'arrêter, de passer trop de temps dans des divertissement comme les jeux vidéo. L'homme ou la femme ne désire pas que ses réalisations, son métier, ses fonctions, prennent le dessus sur ce qu'il est vraiment. Il se cherche. Il ressent une plus grande solitude. S'il la fuit, elle l'envahira quelques années plus tard. Il aura beau trouver divers moyens pour combler le vide et l'ennui qu'il ressent, en travaillant plus ou en esquivant les responsabilités conjugales et familiales, il se retrouvera à un carrefour où il devra choisir son chemin. C'est en s'arrêtant qu'il découvrira davantage qui il est et que se posera la question de sa relation avec Dieu, la vie.[...]

Alors qu'il approche de la quarantaine, l'adulte est amené à réexaminer ses raisons de croire, d'espérer et d'aimer. S'il est croyant, il doit se réapproprier sa foi en s'ouvrant à son désir profond et en vivant en communion avec les autres. En prenant la route de l'intériorité et de la prière, il scrute le sens profond de ses engagements de vie. N'est-ce pas ce qu'a fait Joseph en vivant avec Jésus et Marie à Nazareth?

À cet âge, l'homme veut se donner du temps pour approfondir le désir d'aimer, même si le travail prend toute la place. La femme révise ses choix touchant la carrière et la maternité. Les deux ressentent le besoin de s'appartenir davantage. Le défi est d'accueillir la vie qui sourd en eux. Ils ont à s'ajuster à un nouvel impératif qui les pousse vers un horizon inconnu, à l'intérieur d'eux-mêmes. Cela les conduit au tournant le plus marquant de leur existence, le milieu de leur vie. Comme l'écrit si bien Gilbert Cesbron dans "Un miroir en miettes:" On passe de l'âge de la force à la force de l'âge".

(Jacques Gauthier: Revue L'Oratoire, Canada, mars-avril 2010, p. 10-11).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/01/2014 20:04:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Beaux textes et Poésie -> La vérité Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com