Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE PRÊTRE ET LA CRISE DES ABUS SEXUELS.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le prêtre.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 06/02/2014 20:13:46    Sujet du message: LE PRÊTRE ET LA CRISE DES ABUS SEXUELS. Répondre en citant

Le ministère des prêtres, dans les médias, semble avoir été relégué derrière une exposition incessante des péchés graves et des crimes d'agression sexuelle de mineurs. Le ministère des prêtres aurait dû au contraire symboliser la sécurité et la joie, et non l'enfance volée, la perte de l'innocence et la honte.

Ce qui s'est passé au Canada, en commençant par les révélations dans les années 1980 des événements à Mount Cashel, Terre-Neuve, s'est par la suite révélé exact à travers le pays. C'est arrivé aussi aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Irlande; et on a appris qu'il en va de même en Allemagne, aux Pays-Bas, à Malte, au Brésil et en Italie. Nous pouvons être certains que ces divulgations ne sont pas la fin de l'histoire. Car le péché ne connaît pas de frontières. Et une certaine culture cléricale qui a encouragé le secret et même les manquements à l'obligation de rendre compte, s'est répandue largement. Le besoin de renouveau et même de pénitence est clair, comme l'a indiqué le Saint-Père.

La Pape Benoît XVI l'a écrit en toutes lettres dans sa lettre à l'Église d'Irlande: il faut s'examiner soi-même, prier, faire pénitence et se réformer, en utilisant tous les moyens humains et spirituels possibles. Comme les lettres aux Églises de l'Apocalypse, où le Christ ressuscité appelle à la conversion ceux dont l'amour s'est refroidi ou encore les disciples séduits par l'égoïsme, l'inconduite sexuelle, la recherche de ses aises (2, 1-3; 22), ainsi la lettre du Pape à l'Irlande s'applique partout.

On n'a pas fini de discerner ce qui doit être fait en général et dans les circonstances particulières. Après une attitude défensive marquée, il est peut-être plus juste pour l'Église de reconnaître la profondeur et l'étendue de l' "ordure", terme utilisé par le Cardinal Ratzinger le Vendredi-Saint 2005, quelques jours avant son élection au pontificat. Une "ordure" dont l'Église corporative doit être purifiée. Seulement après pourra-t-elle recommencer à vivre pleinement sa vocation d'Épouse du Christ. Un Épouse si belle qu'elle est "sans tache ni ride" (Éph 5, 27).

Les derniers articles et commentaires ont lié directement l'agression sexuelle de la part du clergé à la discipline du célibat obligatoire dans l'Église catholique latine. Les gens disent que si on laissait simplement tomber l'obligation du célibat pour les prêtres catholiques romains, on enlèverait une des causes primordiales d'abus.

De prime abord, cette idée peut paraître convaincante: la sexualité est une dimension puissante de notre expérience humaine. La culture au sein de laquelle nous vivons risque d'élever l'expérience sexuelle personnelle à un niveau si élevé qu'on perde de vue la possibilité d'être une personne sexuée, c'est-à-dire, incluant tous les éléments affectifs de notre humanité, et vivre, comme célibataire, une vie saine et comblée.

Les données sont claires: il n'y a aucun lien direct entre le célibat obligatoire et l'agression sexuelle de mineurs. En premier lieu, sur le plan des risques d'agression sexuelle, l'endroit le plus dangereux pour un enfant est son propre foyer, et les personnes les plus dangereuses ne sont pas les intrus ou les étrangers, mais les membres de la famille et les amis. En deuxième lieu - et ceci pourrait sembler controversé dans le contexte actuel -, c'est que sur le plan d'incidence d'agression sexuelle, le risque pour un enfant n'est pas plus grand dans le contexte de l'Église catholique romaine que dans tout autre milieu où des adultes ont accès aux enfants sans supervision.

L'agression sexuelle de mineurs se passe non seulement dans une vaste étendue de milieux au sein de notre propre culture, mais aussi dans toutes les cultures. Nous devons être également conscients que l'agression sexuelle de mineurs n'est pas une caractéristique propre à notre époque. Les enfants ont été victimes d'agression sexuelle à travers les siècles.

Le code pénal et religieux, parmi d'autres sources, en sont des très clairs témoins. Mais il y a une volonté accrue de reconnaître ces faits comme faits: faits malvenus, faits qui ne nous plaisent pas, mais faits tout de même. Cette ouverture est un pas positif nécessaire, et elle devient de plus en plus évidente dans les structures de l'Église. [...]

(Mgr Terrence T. Prendergast: Revue Le NIC (Nouvel informateur catholique), mai 2010, p. 6).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/02/2014 20:13:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le prêtre. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com