Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

QU'ARRIVE-T-IL AUX INCROYANTS DANS L'ÉTERNITÉ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le ciel.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 12/02/2014 19:54:36    Sujet du message: QU'ARRIVE-T-IL AUX INCROYANTS DANS L'ÉTERNITÉ? Répondre en citant

Le sort des incroyants n'est pas un sujet innocent ni réservé aux académiciens. Il concerne le monde dans lequel nous sommes plongés, celui où une petite minorité pratique encore. Il se rapporte souvent à des proches, à des collègues que nous côtoyons dans nos démarches quotidiennes. Il nous interpelle donc chaque jour.

À Medjugorje, Marie prononce, le 23 septembre 2008, des mots percutants envers les incroyants:" Les incroyants sont aussi mes enfants. Je souffre à cause d'eux. Ils ne savent pas ce qui les attend. Vous devez prier davantage pour eux".

Et la Vierge ajoute, quelques instants plus tard:" Ceux qui n'ont pas la foi n'en demeurent pas moins des créatures faites à l'image de Dieu et destinées à rejoindre un jour la maison du Père; le salut est offert à tous sans exception; ne sont damnés que ceux qui refusent Dieu délibérément".[...] Marie rappelle aussi que l'appartenance à l'Église catholique n'est pas en soi un gage de salut. S'avérer meilleur qu'un croyant ne signifie donc plus rien.

Revenons alors à la case départ. Si Marie annonce clairement des moments difficiles pour les incroyants, n'est-ce pas parce que la médiatique envahissante a fourni à chaque habitant de la planète les informations suffisantes pour connaître Jésus et son règne d'amour! L'ancienne objection de l'ignorance de Jésus dans des coins reculés du monde ne tient plus. Bref, pratiquement tous peuvent opter pour ou contre l'Évangile.

Se pointe une ultime objection. Puisque la foi est une grâce, qu'est-ce qui nous prouve qu'elle est accordée à tous? Paul (Éph. 2, 9) précise que "c'est par la grâce , en effet, que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi; vous n'y êtes pour rien, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie". Certains, me semble-t-il, sollicitent ce texte lorsqu'ils concluent que Dieu, donnant cette grâce à qui Il veut, par inférence, ne l'ont pas reçue.

Pourtant, tout ce qu'affirme Paul, c'est l'origine divine de notre salut. Le fait que le salut soit une grâce ne préjuge en rien qu'elle ne puisse, de par l'infinie bonté de Dieu, être donnée à tous.

En effet, on lit, dans Romains 10, 17:"Ainsi, la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole du Christ". Tous, dans les pays industriels en tout cas, ont entendu le message de Jésus. Paul implique ici que l'Évangile se trouve être porteur intrinsèque de la foi. C'est donc en ce sens qu'il faut comprendre la préoccupation de la Vierge envers les non-croyants. La grâce de la foi leur est offerte de par la puissance spirituelle inhérente à l'Évangile.

J'y vais ici d'une interprétation personnelle. Le mensonge, en nous, s'érige en forteresse. Il se défend par la rationalisation. J'ai senti chez certains non-croyants ce mécanisme de défense contre la foi. Le ton de la conversation change. Comme si, tout à coup, on parlait d'une blessure dont le rappel agace. On pourrait formuler ainsi la protestation:" Je suis mal à l'aise que tu abordes ce sujet dérangeant. Je me sens bien plus satisfait à ne pas toucher à ce qui exigerait que je transforme tellement d'aspects de ma vie".

Le ton est généralement ou bien ironique ou bien évasif. Ironique, l'autre se retire dans sa tour et vous décroche un sourire quelque peu narquois:" Oui, ta croyance, je sais, mais moi, la croyance, hein..." L'allure évasive, pour être plus sournoise, n'en est pas moins fermée. Elle glisse gentiment entre vos doigts.

Ainsi, Dieu, qui sonde les reins et les cœurs, débusque ce mensonge, aussi bien construit soit-il. Mais il en va des degrés de refus de la foi chez les incroyants comme les degrés du purgatoire, dont la Dame de Medjugorje indique les niveaux, de voisin de l'enfer jusqu'à près des portes du Ciel. Tout comme chez les croyants, certains non-croyants sont pratiquement sans tache; d'autres se sont réfugiés dans les ténèbres.

(Michel Frankland: Revue Le Nouvel Informateur Catholique (NIC), 21 mars 2010, p. 23).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/02/2014 19:54:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Le ciel. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com