Beaux textes de réflexions Index du Forum Beaux textes de réflexions
Le chemin de croix.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LETTRE OUVERTE À MON FRÈRE BENOÎT XVI.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Théologie de la libération.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Byblos2
Administrateur
Administrateur


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 7 770
Localisation: Québec (Canada)

MessagePosté le: 29/07/2014 18:44:09    Sujet du message: LETTRE OUVERTE À MON FRÈRE BENOÎT XVI. Répondre en citant

En 2007, un prêtre de Trois-Rivières(Canada) a causé la plus grande commotion de l'année dans l'univers de la Théologie de la Libération sans l'avoir préméditée. À la suite du voyage du Pape au Brésil, Claude Lacaille lui a écrit sur le coup de l'émotions une lettre publiée sur le site Internet "Réseau Culture et foi". En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, cette missive directe tutoyant Benoît XVI (" Je m'adressais à lui en tant que frère" explique Claude Lacaille) a fait le tour du monde. On l'a traduite dans une multitude de langues et on se la passait avec joie dans le milieu de la Théologie de la Libération, enfin content et libéré que quelqu'un ose dire tout haut ce que tous pensaient tout bas.

C'est que contrairement à la logique, les frères et sœurs qui secourent les pauvres ne reçoivent pas la bénédiction du clergé en général. Et depuis Jean-Paul II, on va jusqu'à les museler; celui qui s'appelait alors le cardinal Ratzinger a d'ailleurs mis au silence 140 théologiens de la Théologie de la Libération. Dans un tel contexte, la lettre de Claude Lacaille a représenté la bouffée d'oxygène qui manquait à tous, le rendant populaire dans la "confrérie" de la Théologie de la Libération. " Je suis allé au Salvador récemment, où je ne connaissais personne. Quand on a su qui j'étais, on m'a dit tout de suite: "Ah! c'est vous, la lettre!", s'étonne encore avec amusement Claude Lacaille.

Retour sur un extrait de sa lettre:" Dans l'avion qui t'amenait au Brésil, tu as une fois de plus condamné la Théologie de la Libération comme un faux millénarisme et un mélange erroné entre Église et politique. J'ai été profondément choqué et blessé par tes paroles. J'avais déjà lu et relu les deux instructions que l'ex-cardinal Ratzinger avait publiées sur le sujet. On y décrit un épouvantail qui ne représente en rien mon vécu et mes convictions. Je n'ai pas eu besoin de lire Karl Marx pour découvrir l'option pour les pauvres. La Théologie de la Libération, ce n'est pas une doctrine, une théorie; c'est une manière de vivre l'Évangile dans la proximité et la solidarité avec les personnes exclues, appauvries".

Claude Lacaille sait de quoi il parle: prêtre à la Société des Missions Étrangères depuis 45 ans, missionnaire pendant des années en Haïti et en Équateur parmi les plus pauvres, il n'a pas eu peur de risquer sa vie dans les pires moments de la dictature de Pinochet au Chili pour secourir les dissidents du régime militaire sanglant. Deux sœurs américaines avec qui il avait travaillé ont malheureusement trouvé la mort en 1980 durant leur mission, l'une dans un effondrement au Salvador, et l'autre aux mains de militaires salvadoriens qui l'ont enlevée en compagnie de trois autres sœurs. Le sort qu'ils leur ont réservé donne la chair de poule: après les avoir violées et torturées, ils les ont tuées et ont profané leur corps. Les poursuites entamées contre le gouvernement n'ont rien donné. À la lumière de telles horreurs, Claude Lacaille ne conçoit pas que le Pape actuel rejette l'accomplissement des siens.

"Il est indécent de condamner ainsi publiquement des croyants qui ont consacré leur vie - et nous sommes des dizaines de milliers de laïcs, de religieuses, religieux, prêtres venus de partout à avoir suivi le même chemin, poursuit-il dans sa lettre. Être disciple du Christ Jésus, c'est l'imiter, le suivre, agir comme il a agi. Je ne comprends pas cet acharnement et ce harcèlement à notre égard. [...] Est-ce une hérésie de présenter Jésus comme un homme et d'en tirer les conséquences?"

(Revue Présence magazine, déc. 2007, p. 21).
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/07/2014 18:44:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Beaux textes de réflexions Index du Forum -> Forum de discussion -> Théologie de la libération. Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com